fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUGoogle Home et Amazon Echo pourraient être en train de vous espionner

Google Home et Amazon Echo pourraient être en train de vous espionner

gjfood

Les inquiétudes se multiplient concernant les appareils d’Amazon et de Google qui pourraient bien être en train de vous espionner.

Amazon et Google ont tous deux inventé des assistants digitaux, respectivement Echo et Home, qui permettent de répondre à toutes vos demandes dans la maison.

Mais selon un rapport du groupe américain Consumer Watchdog, les brevets déposés par Amazon et Google auprès de US Patent et Trademark Officers ont révélé une « vision pour un futur digne de George Orwell ».

D’après John Simpson, directeur du département Privacy and Technology Project de la société de défense des consommateurs Consumer Watchdog, les dirigeants de Google et d’Amazon veulent faire croire à leurs clients que Google Home et Amazon Echo ont pour seul objectif de les aider, en répondant au son de leur voix. « Mais en réalité, ils sont conçus pour vous espionner, vous et votre famille, au sein même de votre foyer afin de rassembler le maximum d’informations sur vos activités. Au lieu de vous facturer ces appareils de surveillance, Google et Amazon devraient vous payer pour les installer chez vous, » a-t-il déclaré.

Sur leur site Internet, Consumer Watchdog affirme que, d’après les demandes de brevet, les assistants digitaux peuvent être « actifs quand l’utilisateur pense qu’ils sont en mode veille. »

Pour les deux appareils, il existe un « mot de réveil » afin de les mettre en route, « Alexa » pour Echo et « OK, Google » pour Home.

Mais la société de défense des consommateurs a établi, toujours d’après les brevets, que l’assistant d’Amazon était capable de repérer dans les conversations certaines affirmations, du type « j’adore le ski », et les utilisaient ensuite pour établir des profils de toutes les personnes présentes à votre domicile afin de proposer des publicités ciblées en fonction des centres d’intérêt ainsi identifiés. De même, Google Home peut contrôler votre utilisation des écrans et peut prendre note de vos habitudes d’hygiène, de vos heures de repas et de déplacements.

Face à ces accusations, un porte-parole d’Amazon a déclaré, « Nous n’utilisons pas les enregistrements de nos clients pour de la publicité ciblée. Un brevet met des années avant d’être approuvé et celui-ci ne reflète donc en rien les développements actuels de nos produits. » Un représentant de Google a également déclaré que ces accusations étaient « infondées ».

Source : 7news

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lecourrieraustralien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter : http://www.lecourrieraustralien.com/newsletter/

Jetez un œil à notre Instagram : https://www.instagram.com/lecourrieraustralien/

Comments
franckprovost
Share With: