fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeBONS PLANSMELBOURNEHinoak : ce beau restaurant coréen mérite-t-il le déplacement ?

Hinoak : ce beau restaurant coréen mérite-t-il le déplacement ?

franckprovost

Faut-il se fier aux apparences et convenir que le restaurant le plus graphique de Melbourne est à la hauteur de ce qu’il propose dans l’assiette ? Pour le savoir, on réserve chez Hinoak, l’adresse chic qui réinvente l’art du barbecue coréen… elle a ouvert il y a quelques mois à Glen Waverley, à une vingtaine de kilomètres du CBD (quand même).

Ce qui frappe avant tout, c’est le décor imaginé par l’agence Biasol et inspiré par les travaux de l’architecte japonais Kengo Kuma. La devanture donne immédiatement le ton puisqu’elle est habillée de longues lattes de bois clair qui laissent à peine deviner l’intérieur. Un simple espace ajouré dessine le caractère chinois du feu (le nom du restaurant est une combinaison de hin -feu – et oak qui signifie « pot »). L’intérieur est du même acabit, lignes graphiques pour une ambiance épurée, éclairage tamisé produit par des LED plutôt que de lourdes suspensions, les murs sont en béton brut mais lisse. L’ensemble est sobre, mais chaleureux. Un espace bar aligne les bouteilles avec un souci travaillé de la symétrie.

Le Charcoal barbecue : LA spécialité de la maison

Et dans l’assiette, que se passe-t-il ? Ce que vous voulez ! Le menu propose en effet toutes les saveurs coréennes bien connues du bibimpap au hot pot en passant par le poulet frit. La bonne idée consiste néanmoins à goûter le charcoal barbecue, LA spécialité de la maison.

hinoak-melbourne-6_740_486_s_c1Si vous connaissez le système de plaque chauffante, oubliez tout. Le principe, ici, consiste à insérer la viande dans une grille que vous glissez dans une fente directement en prise avec un feu de bois. C’est lui qui cuira et parfumera délicatement votre pièce de bœuf, de porc ou de wagyu. Le goût est absolument merveilleux, d’autant que vous n’avez pas les odeurs – évacuées par en dessous via un système d’aération « unique » à Melbourne paraît-il. Ajoutez des condiments, des morceaux de champignons, des galettes de riz gluant et des feuilles de laitue croquantes et voilà votre repas bien entamé, un beau mélange de textures et de saveurs.

S’il vous reste ensuite un peu de place pour le dessert, tentez toujours le matcha heaven, avec de la glace, râpée au thé vert. Une belle manière de terminer le repas, à condition de partager tant la portion est généreuse. Pour les boissons, la carte comprend du soju et de nombreux cocktails y compris un k-pop star ou un lychee sweet love.

L’addition semble raisonnable pour le bon moment passé sur place. Si l’accueil en français du patron a été sympathique, le service a toutefois été un peu raide. De la rondeur dans ce lieu tiré au cordeau ne serait pas de trop. On le recommande néanmoins de bon coeur, pour en prendre plein les mirettes et savourer la cuisine coréenne de façon plus originale que d’habitude.

Valentine Sabouraud

Hinoak, 7 Coleman parade, Glen Waverley. Ouvert du mardi au dimanche de 5pm à 11 pm. Deux services chaque soir, réservation recommandée. Les sets de barbecue vont de 80 $ (pour 1 à 2 pers) à 139 $ (3 à 4 pers).

Photo de couverture : restaurant Hinoak par James Morgan (site Biasol).

——————————-

N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: