fbpx
HomeACTUAUSTRALIECULTURE AUSTRALIEInterview de Lionel Jospin sur son livre "Le mal napoléonien" (Audio SBS)

Interview de Lionel Jospin sur son livre "Le mal napoléonien" (Audio SBS)

Lionel Jospin est en Australie pour parler de son dernier livre .. Le mal napoleonien .. ou la lecture d’une periode de l’histoire de France.. par un homme politique ayant gouverne le pays.

napo_06L’ancien premier ministre explique au micro de SBS French qu’il avait besoin de démythifier le personnage de Napoléon. Il est associé à une des périodes les plus glorieuses au niveau militaire de la France mais qui se termine par un désastre.

“Depuis longtemps, j’ai été frappé par le contraste de la notoriété de l’Empereur Napoléon et les conséquences réelles de son passage tumultueux en France et en Europe”.
, précise Lionel Jospin.

Une interview très intéréssante de Christophe Mallet (journaliste de SBS French – notre partenaire média) à écouter ici:

Son passage a-t-il été un bien ou un mal pour la France? “Il n’a pas forcément servi les intérêts de la France. Il a en effet freiné l’évolution de l’Europe dans la mesure où celle-ci était prête à bouger sous le choc lointain de la révolution américaine et de la révolution française. Sa domination sur une bonne partie de l’Europe va réellement freiner les idées démocratiques espérées”.

La révolution industrielle a finalement été retardée par rapport aux Britanniques. “Il n’a en effet pas favorisé le développement économique en France. Le blocus dirigé contre l’Angleterre n’a pas aidé. Il aurait été préférable qu’ils s’entendent.“

Napoléon a été aimé et détesté par toute l’Europe. “En effet, il n’a jamais eu de véritable ami. Chaque pays a en effet été un jour son ennemi ou son allié,. Jusqu’au jour où ils se sont tous entendus pour l’abattre!”

Lionel Jospin était en effet en visite à Melbourne pour présenter son livre. L’ancien politicien livre aussi ses premières impressions sus sa vision de l’Australie. “Il semble que les Australiens savent profiter de la vie sans que cela n’empiète sur leurs qualités de productivité professionnelle,…”

Share With: