fbpx
HomeACTUAUSTRALIESPORT AUSTRALIEIt’s Football time ! (Melbourne Victory – W.Sydney Wanderers: 4-1)

It’s Football time ! (Melbourne Victory – W.Sydney Wanderers: 4-1)

La 10e saison du championnat australien Hyundai A-League a débuté ce vendredi soir avec une superbe affiche qui opposait Melbourne Victory au Western Sydney Wanderers. Le score final est de 4-1 pour les joueurs de Melbourne. (1-0: M. Delpierre 8′, 2-0: B. Berisha 19′, P, 3-0: L. Broxham 28′, 3-1: M. Bridge 41′, 4-1: A. Thompson 54′).

Le football australien est en pleine évolution et l’avenir s’annonce plutôt bien. Cette saison, la moitié des 10 clubs ont l’intention d’atteindre l’équilibre financier. L’assistance moyenne dans les stades est de 13 480 spectateurs et la progression est constante. Les droits TV sont également en augmentation avec notamment de l’intérêt de pays étranger comme l’Inde. Et pour couronner le tout, les Western Sydney Wanderers sont en finale de la Champons League asiatique.

Les plans pour encore développer la compétition sont prêts, le nombre d’équipes devrait encore augmenter et dépasser les dix équipes actuelles. Une troisième équipe de Sydney et une deuxième équipe de Brisbane sont envisagées très rapidement, on parle de 2017.

Tout n’est pas parfait, bien sûr. Les Newcastle Jets seront probablement repris par la Fédération, les propriétaires de Central Coast Mariners et d’Adelaide United sont à la recherche de nouveaux partenaires. La compétition doit aussi s’améliorer avec notamment l’instauration d’un système de relégation, d’une vraie politique de foration de la jeunesse,…

Mais ce qui est certain, c’est que la Lligue progresse. Les joueurs sont meilleurs et les entraîneurs sont mieux formé (Ange Postecoglou, Tony Popovic et Graham Arnold font figure de fer de lance dans le pays). Techniquement, tactiquement, la norme est nettement meilleure, même s’il reste encore beaucoup de travail dans ce domaine. Enfin, les étrangers sont de réels renforts pour leur club

La mondialisation a aussi amené des investisseurs avec trois clubs – les Central Coast Mariners, Brisbane Roar et Melbourne City – passés entre les mains de propriétaires étrangers. Les liens avec l’Asie – le continent où le football connaît sa plus forte croissance – se renforcent. Cette proximité est un avantage stratégique décisif dans le développement de la A-League. Même si les clubs australiens sont bien plus pauvres que leurs voisins asisatiques, ils enregistrent de brillants résultats et la performance des Wanderers n’est qu’un exemple flagrant. Le championnat australien n’est probablement pas encore au niveau du japonais ou du coréen mais l’écart se réduit.

Aujourd’hui, le championnat est aussi capable d’engager des stars étrangères. Melbourne City, anciennement Heart, passé sous l’emprise de Manchester City a réussi l’exploit d’attirer des champions comme David Villa ou Damian Duff quant au Sydney FC, il mise beaucoup sur le capitaine de la sélection autrichienne Marc Janko.

La Fédération va entamer une saison cruciale dans son développement et dans son opération séduction avec la coupe d’Asie des nations qui va se jouer en Australie en janvier 2015.

Le slogan de Les Murray a aujourd’hui tout son sens en Australie… « Football is The World Game » et l’Australie veut maintenant intégrer la cour des grands.

Ce samedi, le match phare oppose le FC Sydney à Melbourne City !

Sources: SBS, smh.com.au    –   Credit photo: SBS

Share With: