fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUAUSTRALIE« J’ai décidé de donner mes cheveux aux enfants malades »

« J’ai décidé de donner mes cheveux aux enfants malades »

nc

À seulement 17 ans, Maïa Grange vient tout juste de débuter ses études de psychologie à Sydney.  Née en Australie, d’un père français et d’une mère franco-australienne, Maïa est une jeune fille surprenante. Passionnée d’équitation, elle travaille aussi dans un magasin de thés en dehors des cours.

Pleine d’énergie, elle s’est lancée dans un incroyable défi : se laisser pousser les cheveux pour en faire don à des enfants malades, qui eux n’en ont plus. Pour mener à bien ce projet, elle a choisi l’association Variety qui recueille chaque année des milliers de dons de cheveux.

Elle a également créé une campagne de crowdfunding grâce à laquelle elle espère récolter 5000 dollars avant la fin du mois. Tout l’argent sera reversé aux familles des enfants malades.

 

Nous avons eu la chance de rencontrer Maïa, et nous avions beaucoup de questions à lui poser :

 

Est-ce que tu peux nous dire comment tu as eu l’idée de ce projet?

Quand j’étais petite, j’avais déjà envie d’avoir les cheveux longs, parce que ma mère me les coupait toujours très courts. Cela fait maintenant deux ans que j’ai eu l’idée de donner mes cheveux et trois ans que je les fais pousser. Au lycée, des amis m’ont parlé de la donation de cheveux alors je me suis renseignée et je suis tombée sur l’association Variety !

 

En coupant tes cheveux, est-ce que tu sais combien de perruques vont être fabriquées avec ?

En fait, je vais couper 56 centimètres de mes cheveux. Sur le site de Variety, ils indiquent que pour fabriquer une perruque, il faut en moyenne 10 à 15 donations ! C’est énorme, j’étais très surprise en voyant ce chiffre. Mais grâce à l’argent que je vais récolter, j’espère pouvoir les aider un peu plus.

 

maia 56 cm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela fait maintenant trois ans que tu te laisses pousser les cheveux, ça ne va pas être trop dur de les couper?

Oui, je pense que je vais être un peu triste, mais je serai soulagée aussi, parce que j’ai vraiment envie de les couper, surtout avec la chaleur, ça commence à être pesant.

 

Comment tu t’en sors au quotidien avec tous ces cheveux ?

Quand il fait trop chaud je fais un chignon, mais ça me fait mal à la tête. La tresse c’est ce que je préfère, c’est le plus confortable. Je me les lave une fois par semaine, ça me prend beaucoup de temps, en moyenne entre 30 minutes et une heure à chaque fois. Et même quand je dors avec les cheveux mouillés, ils ne sont toujours pas secs le lendemain !

 

maî cheval

 

Est-ce que tu as déjà choisi qui allait avoir l’honneur de te couper les cheveux?

Oui ! Elle s’appelle Rose Pocock et elle a accepté de me les couper gratuitement dans son salon “Highway to Hair”. Je crois qu’elle n’aura jamais eu autant de cheveux à couper de sa vie ! 🙂

 

Vous aussi soutenez l’association Variety et aidez Maïa à atteindre son objectif en cliquant sur ce lien : https://alopecia.everydayhero.com/au/maia

 


Propos recueillis par Charlotte Seron & Clémence Fernet

Comments
Share With: