fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUJérusalem : la Ligue arabe interpelle le Brésil et l’Australie

Jérusalem : la Ligue arabe interpelle le Brésil et l’Australie

franckprovost

La Ligue arabe a adopté mardi une résolution appelant le Brésil et l’Australie, favorables à une reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, à « respecter le droit international ».

La réunion extraordinaire du Conseil de la Ligue, au niveau des ambassadeurs, a décidé de « dépêcher une délégation gouvernementale de Haut niveau (…) pour rencontrer les responsables brésiliens et australiens ». La délégation, composée de représentants des pays membres et du secrétariat général de l’organisation pan-arabe, alertera les responsables brésiliens et australiens sur la nécessité de « respecter le droit international et les résolutions internationales concernant le statut juridique de la ville de Jérusalem ».

Samedi, l’Australie a annoncé qu’elle reconnaissait Jérusalem-Ouest comme capitale d’Israël, tout en précisant que le déménagement de sa mission diplomatique de Tel-Aviv attendrait la conclusion d’un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens.

Pour sa part, le président élu brésilien Jair Bolsonaro a provoqué un tollé dans le monde arabe en annonçant, dans la foulée de son élection le 28 octobre, le prochain transfert de l’ambassade du Brésil à Jérusalem, comme l’ont déjà fait les Etats-Unis. L’Etat hébreu considère toute la ville de Jérusalem comme sa capitale, alors que les Palestiniens aspirent à faire de Jérusalem-Est la capitale de leur futur Etat.

Parallèlement, la Ligue a aussi appelé le Conseil de sécurité de l’ONU à « assumer ses responsabilités en faisant pression sur Israël, la force occupante (en Cisjordanie), afin qu’il arrête immédiatement ses agressions contre le peuple palestinien ».

Israël a mené une série d’opérations au cours des dernières semaines à la suite de trois attaques à l’arme à feu qui ont fait cinq morts israéliens.  Suite à ces attaques, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé une série de mesures en faveur de la colonisation. Mardi, il a répété sur le site d’une récente attaque, près de la colonie israélienne de Givat Assaf, non loin de Ramallah, que « nous allons encore renforcer la colonisation ».

« Pendant le week-end, il y a eu 100 arrestations, et 36 hier. Ce n’est qu’une question de temps avant que nous retrouvions cet assassin, comme nous avons retrouvé les autres, et nous réglerons nos comptes avec lui comme nous les avons réglés avec les autres », a-t-il dit à propos de l’auteur de la dernière attaque.

L’homme avait ouvert le feu jeudi contre un arrêt de bus, tuant deux soldats israéliens, non loin de la colonie de Givat Assaf, illégale aux yeux du droit israélien.

La Cisjordanie, territoire palestinien occupé où 400.000 colons israéliens mènent une coexistence souvent conflictuelle avec plus de 2,5 millions de Palestiniens, a été le théâtre d’un regain de violence ces derniers jours au moment où la tension baissait à Gaza.

Source : AFP

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: