fbpx
HomeACTUJO-2020 – Basket: USA-Australie et France-Slovénie en demies

JO-2020 – Basket: USA-Australie et France-Slovénie en demies

Les demi-finales du tournoi olympique de basket aux Jeux de Tokyo sont connues et promettent du spectacle: les Etats-Unis, en quête d’un quatrième sacre consécutif, affronteront l’Australie, tandis que la France sera opposée à la Slovénie du prodige Luka Doncic, jeudi à Saitama.

Apparue à côté de ses baskets en tout début de compétition, marqué par une défaite inaugurale face à la France (83-76), Team USA et son armada de stars made-in-NBA ont envoyé un message à la concurrence, en écartant avec autorité (95-81) l’Espagne championne du monde en titre et sonnant la fin de “l’ère Gasol”, puisque les frères Pau et Marc, 41 et 36 ans, ne revêtiront plus le maillot de la Roja.

Cette dernière n’a pas démérité, tenant tête aux Américains en première période et tentant ensuite de suivre le rythme, grâce aux 38 points marqués par Ricky Rubio, formidable de réussite et de ténacité. Mais en face du feu, il y avait la glace, en la personne de Kevin Durant, déterminant (29 pts) pendant trois quart-temps, avant que Jayson Tatum ne finisse le travail.

Les Américains, en net progrès dans le jeu (28 des 36 tirs inscrits ont été le fruit d’une passe décisive), font de nouveau peur et ce sera à l’Australie de tenter l’exploit en demi-finale.

Cette dernière a montré beaucoup de maîtrise en étrillant l’Argentine (97-59), finaliste du dernier Mondial, qui a bien débuté en menant après le premier quart-temps, avant de subir les assauts australiens, emmenés par l’excellent Patty Mills (18 pts), que le coach américain Gregg Popovich connaît bien, pour l’entraîner à San Antonio.

– Les larmes de Scola –

L’Albiceleste a aussi payé l’excellente adresse extérieure (17/38) d’une Australie complète, sous les yeux embués de larmes du pivot Luis Scola, qui va également tirer sa révérence internationale, comme Pau Gasol à 41 ans après ses cinquième JO. L’ovation réservée par les joueurs des deux équipes, en arrêtant de jouer dans les dernières secondes, restera une image forte.

De son côté, la France a durement bataillé pour venir à bout de l’Italie (84-75) au cours d’un match où elle a accusé 20 pertes de balles et mené de 14 longueurs avant de se faire rattraper. Rédhibitoire? Non quand comme elle, on possède en ses rangs un trio composé de Rudy Gobert, Nicolas Batum et Evan Fournier.

Ce dernier a apporté offensivement comme d’habitude (21 pts), le deuxième a été un capitaine au four et au moulin (15 pts, 14 rebonds, 3 interceptions, 2 contres) et le premier a sorti le grand jeu au bon moment, après une entame de tournoi délicate (22 pts à 10/13, 9 rbds).

Les Bleus auront fort à faire face à la Slovénie, encore impressionnante pour écarter l’Allemagne (94-70) en matinée, dans le sillage de son génie Luka Doncic, encore prépondérant et complet (20 pts, 11 passes, 8 rbds).

Autour de lui, comme portés par son élan, les shooteurs se sont régalés à l’image de Zoran Dragic (27 pts, à 11/13 aux tirs). La France est prévenue.

Share With:
Tags