fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUJO de Tokyo: en Australie, les athlètes se feront vacciner en priorité

JO de Tokyo: en Australie, les athlètes se feront vacciner en priorité

Le Comité olympique australien (AOC) a salué mercredi la décision de Canberra d’accélérer la procédure de vaccination pour les athlètes appelés à participer aux Jeux de Tokyo, un traitement de faveur qui a suscité quelques critiques sur les réseaux sociaux.

Le gouvernement australien a annoncé mardi soir que 2.000 athlètes et personnes les accompagnant seraient vaccinés avant les JO (23 juillet – 8 août).

“Nous voulons que nos athlètes se rendent à Tokyo, y concourent et en reviennent en toute sécurité”, a expliqué le ministre de la Santé Greg Hunt.

Le patron de l’AOC Matt Carroll a parlé mercredi d’un “grand soulagement” pour ceux qui comme lui se rendront au Japon. “C’est une super nouvelle pour les athlètes, une super nouvelle pour les responsables”, a-t-il dit.

L’Australie, qui a été efficace dans le combat contre l’épidémie, du fait de la fermeture de ses frontières, a en revanche été relativement lente dans sa campagne de vaccination. Moins de deux millions de personnes, sur une population de 25 millions, ont reçu leur première dose.

Sur les réseaux sociaux, des internautes ont critiqué le fait que l’on fasse passer les athlètes en priorité, certains rappelant que tous les enseignants et travailleurs de santé n’avaient pas encore reçu leur deuxième dose.

Le gouvernement s’est fixé pour objectif d’achever la vaccination en septembre ou octobre. Mais il est peu probable qu’il y parvienne. Et certaines personnes vulnérables, notamment dans les maisons de retraite, ne sont toujours pas complètement vaccinées.

L’Australie n’est pas le premier pays à assumer de faire passer ses athlètes en priorité. La Belgique a donné la semaine dernière son feu vert à l’administration dans les jours à venir d’un vaccin anti-Covid à 225 athlètes belges souhaitant participer aux Jeux olympiques et paralympiques.

En France, la vaccination de la délégation française devant s’envoler pour les JO a débuté en catimini, les autorités se montrant très discrètes sur cette campagne fortement conseillée par le Comité international olympique.

Share With:
Tags