fbpx
HomeACTUJournée internationale de la fille: "70% des Australiennes ont une mauvaise image d'elles-mêmes"

Journée internationale de la fille: "70% des Australiennes ont une mauvaise image d'elles-mêmes"

Le 19 décembre 2011, l’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré le 11 octobre Journée internationale de la fille, afin de reconnaître les droits des filles et les obstacles particuliers auxquelles elles se heurtent de par le monde.

Instituée depuis maintenant 3 ans, la journée internationale de la fille a pour thème en 2014 : « Autonomiser les adolescentes pour mettre fin au cycle de la violence ».

Pour en finir avec toutes les sortes de violences faites aux femmes, il est impératif de donner aux femmes de demain l’accès à l’éducation, à la maitrise de leurs contraceptions, de les protéger des violences sexuelles et de leurs permettre de faire valoir leur droit citoyen.

En Australie, c’est Nathasha Scott, the « Australia’s ambassador for Woman et Girls » qui depuis le 3 mars 2014 s’engage avec le gouvernement australien le « Government office for Women » pour garantir aux filles australiennes le respect des directives des Nation Unies.

Cependant, lorsque l’on pose la question aux jeunes australiennes sur leurs préoccupations, le Annual youth survey révèle que près de 70% des filles avouent avoir une mauvaise image d’elles-mêmes mais aussi qu’elles sont les plus exposées aux troubles alimentaires et au suicide.

Des filles qui ont un accès au soin, à l’éducation et dont la société reconnait les droits et qui aux yeux des statistiques sont « Autonomisées » mais qui pourtant souffrent sous la pression du culte de l’apparence. Phénomène qui non seulement est en train de devenir un problème de société mais aussi de santé publique.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site National Eating Disorder Collaboration.

 

Sources: http://www.nedc.com.au/ , https://missionaustralia.com.au/    – Credit photo: UN

Share With: