fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULa chaleur accablante déclenche des pouvoirs d’urgence sur la consommation d’énergie

La chaleur accablante déclenche des pouvoirs d’urgence sur la consommation d’énergie

nc

Des milliers de foyers d’Adélaïde se sont retrouvés sans électricité jeudi soir après une journée de températures record qui a poussé le réseau énergétique du pays à ses limites.

Les opérateurs du marché australien de l’électricité — AEMO — ont déclenché activé le plan d’urgence pour gérer la consommation d’énergie après que le Victoria et le South Australia se sont retrouvés sous la canicule.

Les plus grands utilisateurs sont priés de réduire leur consommation d’électricité pendant les heures critiques de la journée, de 16h30 et 19h.

Les températures ont atteint 46,6°C à Adélaïde à 15h36 hier, battant le précédent record de 46,1°C du 12 janvier 1939.

À Port Augusta, les températures ont grimpé jusqu’à 49,5°C. Ceduna a établi un record pour la deuxième journée consécutive, atteignant 48,6°C.

On a demandé aux fournisseurs du RERT (Reliability and Emergency Reserve Trader) de livrer des approvisionnements supplémentaires dans l’Etat du Victoria et en Australie-Méridionale si le besoin s’en faisait sentir à partir de jeudi après-midi.

« L’AEMO n’envisage pas d’impact sur l’offre pour les consommateurs de l’État du Victoria et de l’Australie-Méridionale, mais comme la demande augmente avec le mercure et que le risque de feux de brousse est toujours présent, l’AEMO a déterminé la nécessité d’augmenter sa réserve opérationnelle« , a déclaré Audrey Zibelman, directrice générale de la société. « Nous continuons de suivre la situation de très près cette semaine, mais nous reconnaissons que l’équilibre entre l’offre et la demande est très serré. Les conditions météorologiques extrêmes (nous voyons des prévisions de 37 à 42°C dans le Victoria et de 40 à 46°C en Australie-Méridionale) mettent naturellement le système électrique sous pression, en particulier entre 16h et 19h. »

Du jour au lendemain, près de 20 000 personnes se sont retrouvées sans électricité dans les certains quartiers d’Adélaïde.

Les pannes ont touché près de 60 zones d’Adélaïde et les travaux de réparation sont toujours en cours ce matin.

La pire panne de courant s’est produite dans la banlieue ouest d’Adélaïde, où la sous-station de Fulham Garden s’est éteinte entièrement, mettant des milliers de foyers dans le noir.

Les banlieues côtières de Semaphore et Henley Beach, Grange et West Lakes ont toutes subi des pannes de courant.

Pour la première fois, les générateurs diesel de secours de l’Australie-Méridionale ont été déployés à partir de 17 h 30. Ces générateurs avaient été achetés par le gouvernement travailliste.

Alors que l’Australie-Méridionale répondait à ses besoins énergétiques grâce à des approvisionnements locaux, l’État du Victoria a fait face à une pénurie massive et a dû faire appel à des approvisionnements de la Nouvelle-Galles du Sud et de la Tasmanie.

L’utilisation des pouvoirs d’urgence est rare. Ce n’est que la cinquième fois en deux décennies qu’ils sont invoqués.

Les générateurs diesel ont été achetés par l’ancien gouvernement de Labor South Australia l’année dernière après une controverse sur les pannes de courant précédentes dans l’État.

Dans le Victoria, la ministre de l’Énergie, Lily D’Ambrosio, a exhorté les familles à retarder l’utilisation de leurs machines à laver et de leur lave-vaisselle le soir. « Cela exerce une pression et un stress extrêmes sur notre système énergétique« , a-t-elle dit.

Le dirigeant syndical Bill Shorten s’est emparé du pic de chaleur pour plaider en faveur d’une réforme du changement climatique. « La journée la plus chaude d’Adélaïde. Jusqu’où faut-il aller avant que le gouvernement actuel ne fasse quelque chose pour lutter contre les changements climatiques« , a-t-il ajouté sur Twitter.

Source : The New Daily /©AAP

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille, une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
nc
Share With: