fbpx
HomeACTULa colère grandit face à l’incapacité de Sydney à maîtriser l’épidémie

La colère grandit face à l’incapacité de Sydney à maîtriser l’épidémie

Plusieurs Etats australiens ont annoncé vendredi avoir pris ou envisager des mesures de restriction sans précédent pour les voyageurs en provenance de Sydney et sa région, où l’épidémie de Covid-19 connaît un regain épidémique inédit.

L’Australie-Occidentale (ouest) a annoncé vendredi une série de mesures très strictes pour les voyageurs en provenance de la Nouvelle-Galles du Sud et de sa capitale Sydney (est), qui a enregistré un nombre record de 390 nouveaux cas vendredi.

A partir de mardi, ces voyageurs devront obtenir une exemption pour entrer en Australie-Occidentale, a annoncé Mark McGowan, le premier ministre de l’Etat.

Ils devront également fournir un test Covid négatif, prouver qu’ils ont reçu au moins une dose de vaccin, subir une quarantaine de 14 jours à domicile et accepter d’installer une application de suivi sur leur téléphone.

Si le nombre de cas quotidien à Sydney devait dépasser les 500, les voyageurs devront également se soumettre à une quarantaine de 14 jours à l’hôtel.

Annastacia Palaszczuk, la Première ministre du Queensland (nord-est), qui possède une frontière commune avec la Nouvelle-Galles du Sud, s’est dite “très très préoccupée” par la situation chez son voisin.

Elle a affirmé préparer des mesures de restriction aux frontières.

“Personne ne devrait franchir cette frontière pour aller en Nouvelle-Galles du Sud”, a-t-elle mis en garde. “Nous ne voulons pas que ce virus se propage vers le nord et si nous devons mettre en oeuvre des mesures plus dures, nous le ferons”.

La colère grandit face à l’incapacité de Sydney à maîtriser l’épidémie, alors que le nombre de cas se multiplie dans les régions rurales de cet Etat.

Plus de dix millions de personnes, vivant dans les deux plus grandes villes du pays, Melbourne et Sydney, et dans la capitale Canberra sont actuellement confinées.

Dans l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, près de 6.900 cas ont été enregistrés depuis le début de ce regain épidémique dû au variant Delta mi-juin.

Les autorités ont indiqué que le confinement de Sydney, entré dans sa septième semaine, pourrait se poursuivre sous une forme ou sous une autre jusqu’en octobre.

Alors que la colère gronde, le Premier ministre australien Scott Morrison a soutenu la décision de l’Australie-Occidentale.

“Je me félicite des exigences en matière de vaccination”, a-t-il déclaré.

Le gouvernement conservateur de M. Morrison a largement délégué aux États les mesures à prendre pour lutter contre la pandémie.

Share With: