fbpx
HomeACTULa Corée du Nord accuse l’étudiant australien d’être un espion

La Corée du Nord accuse l’étudiant australien d’être un espion

La Corée du Nord a accusé l’Australien Alek Sigley d’espionnage et de faire de la propagande après avoir été libéré.

Central News Agency, l’agence officielle de Pyongyang, a affirmé que la Corée du Nord a expulsé le jeune homme de 29 ans après qu’il se soit excusé pour ses activités.

M. Sigley est arrivé à Tokyo jeudi, expliquant aux journalistes qu’il n’avait pas été dans de très bonnes conditions sans rien dévoiler de ce qu’il lui était arrivé là-bas.

Il étudiait à l’université de Pyongyang et était guide dans la capitale de Corée du Nord avant de disparaître des réseaux sociaux et de ne plus donner de nouvelles à ses proches.

L’agence coréenne KCNA a affirmé qu’Alek Sigley avait été pris en flagrant délit d’abus de son statut d’étudiant. Elle a ajouté qu’il passait au peigne fin la capitale, en fournissant les sites d’informations tels que NK News ou d’autres médias anti-démocratiques de photos et d’autres informations. Chad O’Carroll, le rédacteur en chef de NK News, a démenti les accusations d’espionnage de M. Sigley.

Source : 9News.


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: