fbpx
HomeACTULa croissance australienne marque des signes de ralentissement

La croissance australienne marque des signes de ralentissement

L’économie australienne a progressé de 0,4 % au cours des trois premiers mois de l’année, et devrait atteindre +1,8 % pour l’année 2019, soit la plus faible croissance depuis la crise de 2009.

Bien que le chiffre trimestriel ait augmenté par rapport à la croissance moribonde de 0,2 % au dernier trimestre de l’an dernier, il est tout de même tombé en deçà des attentes du marché.

En cause : les dépenses des ménages qui ont encore ralenti par rapport à l’an dernier et n’ont augmenté que de 1,8 % au cours de l’année, ne contribuant qu’à hauteur de 0,1 point de pourcentage à la croissance du PIB. La croissance australienne est en outre devenue fortement dépendante de la bonne santé économique de la Chine qui enregistre un énième ralentissement de croissance (+5.9%).

La ralentissement de la croissance chinoise pénalise grandement les exportations australienne notamment l’export de charbon vers l’Empire du Milieu. Ce dernier est devenu en 2010 son premier partenaire commercial, loin devant les Etats-Unis et l’Europe.

La faiblesse de la dépense publique notamment dans le secteur de la santé, pèse également sur le dynamisme de l’économie où les politiques de réduction des déficits publics impactent directement le carnet de commandes des entreprises.

Profitant d’une croissance à deux chiffres dans la région d’Asie du Sud-Ouest, l’Australie s’est habituée à une augmentation de son PIB supérieure à 3% pendant une dizaine d’années avec une prévision de croissance de 1.8% pour l’année 2019.


N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

 

Share With: