fbpx
HomeACTULa guerre des stades est terminée, l’ANZ sera rénové

La guerre des stades est terminée, l’ANZ sera rénové

La terrible guerre des stades est terminée, la rénovation de l’ANZ Stadium à Homebush l’a emporté sur la construction d’un tout nouveau stade à Moore Park.

Fairfax Media révèle que le cabinet de Nouvelle-Galles du Sud est prêt à dévoiler, ce jeudi, sa décision de poursuivre la rénovation du Parramatta Stadium et ensuite de rénover l’ANZ Stadium. Le reste des fonds seront utilisés pour moderniser l’Allianz Stadium à Moore Park.

La querelle politique interne entre Mike Baird, Premier ministre de Nouvelle-Galles du Sud, et son ministre des Sports, Stuart Ayres, s’est terminée par l’exclusion de M. Ayres des négociations, après le retour de M. Baird d’Israël ce dimanche.

M. Baird mènera les négociations sur les stades de Sydney après avoir accepté de rencontrer les trois pensionnaires furieux de l’Allianz Stadium, ce qui représente un nouveau coup dur aux ambitions du ministre des Sports.

Le Premier ministre a également fixé une date limite, pour ce vendredi, à M. Ayres afin d’obtenir la promesse des trois clubs de jouer 100 matchs dans les principaux stades de Sydney, sans quoi M. Baird prendra en charge l’allocation d’1,6 milliard de dollars pour l’amélioration des stades.

Cette allocation comprend 350 millions de dollars pour la création d’un nouveau stade à Parramatta, 450 millions pour la rénovation de l’Allianz Stadium et 700 millions pour la transformation de l’ANZ Stadium en un stade rectangulaire doté de 75 000 places.

C’est une victoire pour les clubs de la NRL (ligue de rugby australienne à 13) basés à Sydney qui avaient fait campagne contre la proposition de la NRL et de M. Ayres.

En revanche, les Sydney Roosters, les NSW Waratahs et le Sydney FC (qui jouent souvent à l’Allianz) étaient furieux lundi lorsque M. Baird a annoncé la modernisation de l’Allianz Stadium à Moore Park, ce qui, selon eux, n’est pas en accord avec les propos de M. Ayres.

M. Ayres avait maintes fois assuré aux clubs qu’ils ne seraient pas déplacés de leur stade. Ceux-ci ont donc voulu convoquer une réunion d’urgence avec M. Ayres lorsque le projet de construction d’un tout nouveau stade avec une capacité de 55 000 places, près de Kippax Lake, a été abandonné par M. Baird.

Toutefois, M. Baird est intervenu et a accepté de rencontrer les clubs, qui ont refusé catégoriquement tout compromis qui impliquerait un déplacement de ceux-ci au cours de la modernisation de l’Allianz Stadium.

Roger Davis, président des Waratahs, a déclaré à Fairfax Media : « Nous sommes heureux que les décideurs aient accepté de nous rencontrer. Cependant, nous devons continuer d’avoir accès à l’Allianz Stadium et nous camperons sur nos positions ».

Source : Sydney Morning Herald

Share With: