fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTU« La haine raciale ultime » : Bondi Beach défigurée avec 20 symboles de croix gammée

« La haine raciale ultime » : Bondi Beach défigurée avec 20 symboles de croix gammée

franckprovost

Les murs de Bondi Beach à Sydney ont été vandalisés avec une rangée de symboles de croix gammée dans ce qui a été décrit comme une « expression de racisme flagrant ».

Selon la police de Nouvelle-Galles du Sud, une section du mur a été défigurée par une vingtaine de symboles à croix gammée, tandis que trois autres ont été retrouvés plus tard autour de la rue Ebley à Bondi Junction.

Vic Alhadeff, PDG du Conseil des députés juifs de la Nouvelle-Galles du Sud, a condamné les graffitis.

« La croix gammée représente le summum de la haine raciale. Tous les Australiens de bonne volonté s’uniront pour condamner ce spectacle choquant. La communauté juive est consternée par cette expression de racisme flagrant »,  a déclaré M. Alhadeff.

Le maire de Waverly, John Wakefield, a déclaré que le conseil municipal était consterné par les graffitis et que son équipe de nettoyage était en train de les enlever.

« Nous comprenons l’extrême détresse, l’angoisse, la peur et le dégoût que la croix gammée peut susciter, en particulier au sein de la communauté multiculturelle australienne.  Le racisme n’a pas sa place dans notre communauté culturellement diversifiée et nous condamnons avec la plus grande fermeté l’incident d’hier soir. C’est un acte honteux, le conseil de Waverley et la communauté de Waverley sont unis contre l’antisémitisme et les crimes à motivation raciale », a déclaré Cr Wakefield.

Le député de Wentworth Kerryn Phelps a également condamné le vandalisme du site « emblématique » en disant que « voir cette acte antisémite ici est vraiment effroyable ».

 


La police enquête sur l’incident et inspecte les images de vidéosurveillance pour identifier les auteurs de l’incident.

La police de Nouvelle-Galles du Sud a demandé à toute personne ayant été témoin de l’incident de communiquer avec le Eastern Suburbs Police Area Command au 1800 333 000.

 

Sources : Sydney Morning Herald 

—————————

Suivez Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram et abonnez-vous gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille, une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
nc
Share With: