fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULa maison Hamelin bientôt la Résidence de l’excellence australienne en France?

La maison Hamelin bientôt la Résidence de l’excellence australienne en France?

franckprovost

Le 19 octobre 1800 – 27 vendémiaire an 9 du calendrier révolutionnaire – l’expédition Baudin quittait le Havre pour gagner l’Australie. Elle se composait alors de deux vaisseaux : le Géographe, commandé par le capitaine Nicolas Baudin, commandant de l’expédition, et le Naturaliste commandé par le capitaine de frégate Jacques Félix Emmanuel Hamelin des Essarts, commandant en second de l’expédition. Il n’est nul besoin de rappeler que ce voyage devint l’expédition scientifique la plus prolifique de l’histoire de la marine à voile. A son retour en France en 1804, elle ramenait 100 000 spécimens dont 2 500 espèces inconnues, soit 10 fois plus que les expéditions de Cook. La première carte complète des côtes australienne fut publiée à Paris dans l’Atlas de l’expédition en 1811.

Nicolas Baudin ne survécut pas : il mourut de la tuberculose sur le chemin du retour, à l’Île Maurice. Hamelin, en revanche, ramena le Naturaliste au Havre. Mais ses exploits ne s’arrêtèrent pas là. Il reprit bien vite la mer, et en août 1810 il remporta la bataille de Grand Port à l’île Maurice. Ce fut la seule bataille navale gagnée par la marine impériale française contre la Royal Navy britannique. C’est aussi la seule victoire navale inscrite sous l’Arc de Triomphe à Paris.

Emmanuel Hamelin était né en 1768 à Honfleur en Normandie, tout près du Havre. Le père d’Hamelin y était apothicaire. La maison où notre navigateur est né et a grandi existe toujours. Pour la première fois depuis des décennies, cette maison est à vendre depuis quelques jours.

L’Institut Nicolas Baudin, institut de recherche franco-australien dont la direction scientifique est assurée par le CSIRO, a formé immédiatement le projet de créer dans cette maison une Résidence de l’Excellence Australienne en France. Elle pourra accueillir des scientifiques, des chercheurs, des étudiants, des artistes australiens venus compléter leurs recherches et leurs travaux en France. Pour cela, l’Institut Nicolas Baudin a lancé depuis cette semaine une recherche des fondations, des institutions, des personnes privées australiennes susceptibles de rassembler la somme assez peu élevée pour acquérir la maison et l’aménager pour accueillir les résidents.

 

Contact : http://nicolasbaudin.org

patrick.llewellyn@nicolasbaudin.org

Comments
franckprovost
Share With: