fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULa reconnaissance faciale va bientôt remplacer les passeports dans les aéroports australiens

La reconnaissance faciale va bientôt remplacer les passeports dans les aéroports australiens

C’est bientôt la fin des passeports ! En 2020, 90% des contrôles se feront par reconnaissance faciale, c’est en tous cas le souhait du gouvernement australien.

 

En effet, le département de l’immigration et de la protection des frontières envisage d’installer un système de contrôle “sans contacts” dès 2017. Les contrôles passeport vont être supprimés et remplacés par des bornes électroniques.

Vous n’aurez plus besoin de montrer votre passeport, il vous suffira simplement de vous placer devant une borne électronique qui sera apte à vous reconnaître via un système de reconnaissance faciale.

Introduites il y a 10 ans, les “SmartGates”, permettant de scanner les passeports vont être enlevées. John Coyne, à la tête de la protection des frontières de l’Australian Strategic Policy Institute, explique que le Fairfax système pourrait être une première mondiale.

L’objectif est de fluidifier le trafic de passagers dans les aéroports australiens et d’en faciliter leur sortie.

Le système Fairfax sera d’abord testé en juillet dans l’aéroport de Canberra avant d’être introduit dans de plus gros aéroports à Sydney. Le système devrait être installé partout à partir de mars 2019.

Interrogé sur la capacité des aéroports à respecter cette deadline, l’un des porte-parole du système FairFax explique qu’ils sont confiants : ils se réfèrent au succès des “SmartGates”, permettant de scanner les passeports. Les passagers s’y sont habitués rapidement, et cela devrait se passer de la même façon pour le FairFax système.

Le ministre de l’immigration, Peter Dutton a aussi indiqué que le nouveau système était profitable aux passagers et à l’industrie, c’est aussi un nouveau challenge pour la sécurité nationale.

En 2015-2016,  40 millions de passagers ont été contrôlés par l’Australian Border Force dans les aéroports. C’est autant de voyageurs, et surement plus, qui passeront bientôt par ces bornes de reconnaissance faciale pour entrer en Australie.

 

Share With: