fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULa Suisse célèbre sa raclette, son chocolat et ses langues à Melbourne

La Suisse célèbre sa raclette, son chocolat et ses langues à Melbourne

gjfood

Dans la famille des francophones, on demande… les Suisses ! Peu nombreux en Australie, mais extrêmement soudés, ils se retrouvent depuis une petite dizaine d’années pour célébrer leur fête nationale, combinée depuis peu à un festival. Cette année, ce dernier installe ses verts pâturages les 27 et 28 octobre à l’Alliance française de St Kilda. Sylvie Eggertswyler, membre du comité d’organisation, nous en dit plus sur les festivités qui vous y attendent.

« L’idée est née dans un petit groupe de Suisses dont je fais partie. Nous avons eu envie de nous réunir pour célébrer notre fête nationale (1er août ndlr.) et puis…. finalement, on s’est dit qu’on pourrait faire quelque chose de plus grand – mais toujours avec de la raclette et des saucisses, autrement dit, avec des produits très ‘sains’ comme on les aime. » La fine équipe pose ses valises à Heidelberg, puis le festival s’installe dans le CBD avec un succès aléatoire, la faute aux éléments naturels. En une occasion, le choix de la date – en février – pose des problèmes de chaleur car à 42° les saucisse grillent toutes seules et les participants sont liquéfiés. Lors d’une autre édition, c’est le vent qui est de la partie et les stands s’envolent. « C’est ce qui nous a décidés à chercher un lieu qui puisse convenir, qu’il pleuve, vente ou neige. » Sylvie vit à St Kilda, et une des co-organisatrices connaît bien l’équipe de l’Alliance française. Le choix du site suit donc une logique de proximité et de praticité.

Parlez-vous suisse ?

Dans dix jours, donc, que pourrons-nous attendre ? « La dernière édition a eu pour thème les ‘mythes et légendes’ : ça a très bien marché. Du coup, cette année, avons aussi choisi un fil conducteur qui sera… les langues. » Le petit pays en compte quatre officielles : une richesse, doublée d’une difficulté. Par exemple, Sylvie est la seule francophone de l’équipe, les autres parlent suisse-allemand. Résultat : ils communiquent en anglais ! Cette année, le festival va donc jouer les initiateurs avec des partenaires linguistiques qui donneront des cours de français (l’Alliance française), d’allemand (le Goethe Institut) et d’italien (l’Istituto Intaliano di Cultura). « Le romanche a été trop difficile à trouver ici » regrette simplement Sylvie. Pour le reste, attendez-vous à des histoires racontées aux enfants dans toutes les langues et à la présence de danseurs et chanteurs folkloriques ; il y aura aussi une superbe fanfare avec Guggenmusik Auckland, des films et des jeux interactifs avec petits prix à la clé. Vous pourrez enfin acheter du fromage de chez Red Cow, du chocolat et des produits typiques aux bons aromates des montagnes. « Nous espérons aussi la présence de Saint-Bernard, je suis en contact avec une association spécialisée dans le Victoria. Sinon, nous aurons peut-être des Bouvier Bernois. » 

La communauté suisse actuelle en Australie est plutôt petite et doucement vieillissante. Il faut dire que l’absence de WHV (working holiday visa) pour les Helvètes empêche que les jeunes sillonnent le pays autant que les Européens. Pour vivre en Australie en étant suisse, c’est compliqué. Sylvie lance le chiffre de 6000 citoyens, mais vraiment « sous toutes réserves ». En attendant, ses membres se connaissent presque tous et aiment se retrouver. « Moi-même, qui suis pourtant mariée à un anglais et qui vis en Australie depuis des années, je ne me sens jamais aussi suisse qu’ici, au bout du monde. J’ai même un porte-clé avec des clochettes. » Elle se dit « patriotique » en rigolant. En attendant, elle espère des visiteurs nombreux et de tous les pays. « Les organisateurs sont bénévoles et nous nous donnons beaucoup de mal. » Elle en profite pour lancer un appel aux volontaires (contacter sara@swissfestival.com.au) et recommande la participation à la tombola dont le prix est un voyage à Zurich, avec vol et séjour compris. Attention quand même, dans cette ville-là il vous faudra parler allemand et… Sprechen Sie Deutsch ? Notre conseil : sortez donc votre dictionnaire et révisez vite vos classiques… au festival, where else ?

Valentine Sabouraud

Les bonnes adresses suisses de Sylvie : le Swiss Club of Victoria 89 Flinders Lane, Melbourne, Walma’s 4-6 High Street, Bayswater ou  Aldi, où on trouve aussi ponctuellement de bons produits suisses.

Le Swiss Festival les 27 et 28 octobre à l’Alliance française 51 Grey Street à St Kilda. Plus d’informations ici.

Légendes photos (par ordre) : Sylvie Eggertswyler avec Chairman « mascotte » du festival, une des trois affiches de l’événement, fromages suisses, fanfare Guggenmusik Auckland, ville de Zurich

—————————————————–

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: