fbpx
HomeACTUL’ancien Premier ministre Gough Whitlam s’est éteint à l’âge de 98 ans

L’ancien Premier ministre Gough Whitlam s’est éteint à l’âge de 98 ans

Arrivé à la tête du parti travailliste australien en 1967, il devient premier ministre du 5 décembre 1972 au 11 novembre 1975.

On retiendra de sa gouvernance sa volonté d’imposer une politique multiculturelle en cherchant à incorporer les minorités ethniques.

Alors que l’Australie tente de faire face à une crise économique due au premier choc pétrolier de 1973, le gouvernement de Whitlam ratifie le « Racist Discrimination Act » en 1975 qui avait été signé sous la gouvernance de Holt mais jamais ratifiée, ce qui permet à l’Australie d’appliquer les conventions des Nations Unies contre la discrimination raciale.

En août de la même année, il remet au peuple Gurindji du Territoire du Nord les actes notariés de leur terre et un mois plus tard, il accorde l’indépendance à la Papouasie Nouvelle Guinée.

La crise constitutionnelle australienne de 1975, communément appelée The Dismissal, fait référence aux événements qui ont abouti à la révocation du Premier ministre Gough Whitlam du Parti travailliste australien par le gouverneur général Sir John Kerr et à la nomination du chef de l’opposition, Malcolm Fraser comme Premier ministre par intérim. Cette affaire est considérée comme la plus grande crise politique et constitutionnelle dans l’histoire de l’Australie

Jugée par ses pairs comme « le premier ministre le plus paradoxal de toute la seconde moitié du XXème siècle », il est qualifié de peu compétent en matière d’économie. Il démissionne du parti travailliste après sa défaite aux élections de 1977.

On doit à son gouvernement l’abolition de la peine de mort, la création du Medicare, l’accès à l’aide juridictionnelle, la gratuité de l’enseignement universitaire, la reconnaissance de la Chine communiste, le retrait des troupes du Vietnam, l’abaissement de l’âge du vote à 18 ans.

Malgré avoir été au pouvoir pendant seulement trois années turbulentes, M. Whitlam a lancé de vastes réformes économiques et culturelles. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des Premier Ministre les plus respectés de l’Australie.

 

 

Share With: