fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUL’Apéro Français à Sydney, un rendez-vous hebdomadaire à Hyde Park

L’Apéro Français à Sydney, un rendez-vous hebdomadaire à Hyde Park

NCT

Si vous êtes abonnés au groupe Facebook « Les Français à Sydney », vous avez sûrement dû voir ce genre de publications :

image

À la rédaction, on a été assez intrigué par ces posts, alors on a voulu en savoir un petit peu plus…

Lancés par deux amis, l’objectif de ces regroupements est de se rassembler entre Français, boire un verre, écouter de la musique et faire de nouvelles rencontres.

L’organisateur, Olivier Cote, nous raconte l’origine de ces rendez-vous : « Tout est parti d’une blague ! J’ai créé un évènement pour fêter l’anniversaire d’un ami en invitant les gens à venir à Hyde Park et nous avons été étonnés de voir à quel point cette publication a suscité l’engouement. » « Nous avons tout de suite décidé de recommencer la semaine suivante, poursuit-il, et les gens sont venus de plus en plus nombreux. »

En effet, cet « apéro français » en est à sa 12ème semaine d’existence et le succès est toujours au rendez-vous avec une moyenne de 80 personnes par soirée.

Deux soirées par semaine

En raison de sa popularité, ce rassemblement est organisé désormais deux fois par semaine (le jeudi et le samedi) ; une bonne idée pour son organisateur : « Les gens travaillent souvent le vendredi matin et ne peuvent pas venir le jeudi soir, c’est pour ça que nous avons décidé de créer un deuxième rendez-vous le samedi ».

Néanmoins, Olivier ne veut pas que ces rendez-vous s’institutionnalisent : il souhaite continuer ces soirées sur le ton de la blague, et pour cela, n’hésite pas à faire preuve d’humour dans ses publications Facebook. Même s’il ne souhaite pas de cadre, Olivier tient également à se montrer rassurant : « Nous connaissons les règles liées au parc. Nous faisons la plus grande preuve de civisme à cet égard . Nous savons qu’à une certaine heure nous devons partir,  tout en nettoyant toujours après être passés : c’est la moindre des choses, surtout quand on connaît la réputation des Français en Australie ».

Quant à l’avenir des ces apéros hebdomadaires, il se veut optimiste : « Je sais bien que je ne resterai pas ici indéfiniment, mais d’autres prendront le relais et je suis content de savoir ça ».


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: