fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUL’association Français du monde-adfe lance un baromètre sur les besoins et les attentes des Français de l’étranger

L’association Français du monde-adfe lance un baromètre sur les besoins et les attentes des Français de l’étranger

franckprovost

L’association Français du monde-adfe lance un baromètre sur les besoins et les attentes des Français de l’étranger. Objectif : établir un état des lieux des préoccupations des Français de l’étranger, s’interroger sur ce qui constitue leur lien avec la France, et remettre au cœur des « priorités françaises » nos préoccupations et revendications quotidiennes de citoyens vivant à l’international.

RENCONTRE avec l’un des animateurs de l’association en Australie, par ailleurs conseiller consulaire et membre de l’Assemblée des Français de l’Étranger, Jean-Philippe GRANGE. Une occasion de revenir également sur le Grand Débat National…

Pourquoi ce baromètre et quel est son objectif ?
Nous le savons tous, la population française à l’étranger, comme ses besoins, évoluent. Lors de son Assemblée Générale en août 2018, c’est-à-dire bien avant le démarrage du mouvement social que nous connaissons en France depuis le mois de novembre, notre association, Français du monde-adfe, a souhaité lancer une grande consultation mondiale auprès de nos compatriotes établis hors de France autour d’un « baromètre sur les besoins et les attentes des Français de l’étranger ».

Français du monde-adfe, association représentative des Français de l’étranger reconnue d’utilité publique, entreprend ainsi d’établir un état des lieux des préoccupations des Français de l’étranger, et s’interroge sur ce qui constitue leur lien avec la France. Cette enquête, élaborée en collaboration avec la Junior-Entreprise de l’Université Paris-Dauphine (Dauphine Junior Conseil) a donc pour ambition de dresser une cartographie précise de la situation de nos compatriotes établis hors de France. Il s’agit d’une démarche tout à fait originale dans le monde associatif des Français de l’étranger, menée en totale indépendance.

Comment cette initiative se place-t-elle dans le contexte actuel du Grand Débat National ?
Même si son projet remonte initialement à août 2018, cette consultation auprès de tous les Français établis hors de France s’inscrit dans la démarche du Grand Débat National initié par le Président de la République. L’idée est de faire remonter les résultats de notre enquête auprès du gouvernement en souhaitant qu’à l’issue de la consultation les inquiétudes et les demandes des Français de l’étranger soient prises en compte. La Présidente de notre association, Claudine Lepage, a fait parvenir un courrier en ce sens aux deux Ministres en charge de l’organisation du Grand Débat National.

C’est dans cet esprit que Français du monde invite ses adhérents et l’ensemble des Français de l’étranger à faire remonter leurs doléances par l’intermédiaire de ce baromètre, sans tabous, sans mettre de bordure au dialogue. En participant au Grand Débat par ce moyen, Français du monde-adfe offre une enquête sur mesure aux Français établis hors de France et s’engage à être un relais auprès des décideurs en France sur la base des remontées obtenues.

Quelle est la démarche à entreprendre pour s’exprimer et quelles seront les suites données à cette initiative?
Le baromètre est un outil sécurisé accessible sur une plateforme qui a été mise en ligne cette semaine. Le principe en est très simple et les réponses apportées sont anonymes. Cette plateforme sera ouverte jusqu’au 15 mars 2019, date à laquelle Français du Monde retransmettra les doléances reçues en ligne aux organisateurs du Grand Débat. Après avoir analysé le baromètre en détail, nous en communiquerons publiquement les résultats à l’été français.

J’appelle donc les français d’Asie et d’Océanie à faire entendre leur voix ! A se mobiliser afin d’exprimer les préoccupations de leur vie quotidienne et d’expliquer les facteurs par lesquels passe leur attachement à la France. L’adresse de la plateforme :

http://www.francais-du-monde.org/actualites/lancement-dun-barometre-sur-les-besoins-et-les-attentes-des-francais-de-letranger/

Quelle est votre perception du Grand Débat National ?
Il est important de prendre la mesure de ce qui est réellement en train de se passer. La crise, même si elle semble atteindre des sommets, n’est pas nouvelle. Mais le pays est actuellement dans une forme d’impasse, ce qui oblige ce dispositif de « Grand Débat » à être vraiment à la hauteur. Que fera le gouvernement des conclusions de cette démarche inédite ? Pour enclencher une réelle désescalade des tensions et des désespérances sociales partagées par un si grand nombre de nos concitoyens, il faut donner de réelles perspectives… Rien n’est simple, mais le mouvement des gilets jaunes – comme celui des marches pour le climat – montrent que nos concitoyens sont prêts à de réels changements.

Ce « Grand Débat » est important. Je participerai – avec mes collègues conseillers consulaires représentants des français d’Australie, de Fidji et de PapouasieNouvelleGuinée – aux réunions qui seront organisées dans ce cadre en Australie. Et j’invite par ailleurs chacun à s’exprimer en ligne avec le baromètre de Français-du-Monde, qui a pour ambition de remettre au cœur des priorités françaises nos préoccupations et revendications quotidiennes de citoyens vivant à l’international.

La plateforme :

http://www.francais-du-monde.org/actualites/lancement-dun-barometre-sur-les-besoins-et-les-attentes-des-francais-de-letranger/

L’adresse courriel pour répondre à vos questions : barometre@adfe.org


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
nc
Share With: