fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUL’Australie crée un fonds pour mieux anticiper les futures sécheresses

L’Australie crée un fonds pour mieux anticiper les futures sécheresses

franckprovost

L’Australie a annoncé vendredi la création d’un fonds de plusieurs milliards d’euros pour préparer le pays à l’impact des sécheresses à venir, au moment où l’agriculture locale souffre toujours des ravages d’un grave épisode de canicule.

L’Est de l’île-continent est depuis plusieurs mois, et dans certaines zones depuis plusieurs années, en proie à une sécheresse qui a contraint certains éleveurs à s’endetter pour acheter du fourrage, voire à abattre leur bétail pour éviter la faillite.

Le gouvernement a pris de nombreuses mesures pour venir en aide à ses agriculteurs, en débloquant notamment en août 1,8 milliard de dollars australiens (1,1 milliard d’euros) d’aides diverses.

Vendredi, le Premier ministre Scott Morrison a annoncé la création d’un fonds doté de 3,9 milliards de dollars australiens (2,4 milliards d’euros) pour préparer le pays aux sécheresses des années à venir, et financer notamment des projets en matière de gestion de l’eau.

« Cela signifie que nous anticiperons mieux les sécheresses des 10 prochaines années et au-delà », a expliqué le chef du gouvernement à la chaîne Channel Nine avant une réunion avec les syndicats agricoles consacrée à la sécheresse.

« Nous faisons beaucoup pour les agriculteurs dans les villages, en nous concentrant sur l’aide mais aussi sur la relance (de l’activité) et la résilience pour l’avenir. »

Le Bureau gouvernemental australien pour les études agricoles et les ressources (ABARES) a indiqué que dans certaines régions de culture et d’élevage de l’est du pays, les précipitations étaient de 40% inférieures à la moyenne des 20 dernières années.

Cette sécheresse, qui s’ajoute à des épisodes de gel désastreux dans certaines zones, signifie que les récoltes hivernales devraient être les plus faibles depuis 10 ans, selon des prévisions de Rabobank.

« Les récoltes de l’hiver 2018/2019 figureront parmi les pires de l’histoire de l’Australie de l’est », a indiqué cette semaine Rabobank dans une étude.

L’agence météorologique australienne prévoit par ailleurs que les trois prochains mois seront plus secs et plus chauds que la moyenne, ce qui réduira la probabilité que les zones de l’est du pays affectées par la sécheresse arrivent à se remettre.

Comments
franckprovost
Share With: