fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUL’Australie dévoile les plans d’un réseau d’académies de police du Pacifique

L’Australie dévoile les plans d’un réseau d’académies de police du Pacifique

gjfood

L’Australie a dévoilé son intention de mettre en place un réseau de centres de formation de la police dans le Pacifique et d’intensifier ses efforts pour renforcer l’ordre public en Papouasie-Nouvelle-Guinée et dans la région.

La police fédérale australienne a déclaré mercredi à l’AFP qu’elle était actuellement en pourparlers avec les autorités du Pacifique pour établir des « centres de formation d’excellence à travers la région ».

Les policiers régionaux sont parfois mal formés et luttent pour lutter contre la criminalité avec de faibles budgets.

Le gouvernement du premier ministre Scott Morrison a déjà annoncé un programme visant à attirer des cadres supérieurs de la police en Australie, mais il semble maintenant prêt à mettre davantage l’accent sur les agents de rang inférieur.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un effort plus large visant à renforcer l’état de droit dans toute la région et à renforcer l’influence de l’Australie, alors que la Chine offre aux pays du Pacifique des prêts attrayants et des projets d’infrastructure accrocheurs.

Dans des pays comme la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les défis sont immenses. Cette semaine, le commissaire de police Gari Baki a admis publiquement que l’indiscipline, la brutalité et la corruption étaient monnaie courante au sein de la police.

« En tant que commissaire de police, j’étais très préoccupé par la mauvaise conduite de la police. En fait, j’étais embarrassé par le nombre de cas rapportés dans les médias « , a déclaré M. Baki dans un communiqué.

Des membres de la police de Papouasie-Nouvelle-Guinée sont actuellement emprisonnés pour des crimes allant de l’attentat à la pudeur à des lésions corporelles graves et à l’aide à l’évasion.

Vers la fin de l’année dernière, des officiers de la Force constabulaire royale de Papouasie-Nouvelle-Guinée ont pris d’assaut le parlement pour réclamer leur solde.

Les autorités de Port Moresby demandent maintenant de l’aide, le Premier ministre Peter O’Neill ayant déclaré cette semaine au Parlement qu’il « remettrait » un collège de formation de la police pour que « les Australiens le dirigent pour nous ».

La police australienne a confirmé son intention d’intégrer des conseillers à l’École de formation de la police de Bomana, à l’extérieur de la capitale, ajoutant qu’un partenariat avec la Papouasie-Nouvelle-Guinée a été prolongé jusqu’en juin 2022.

 

Sources : AFP

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille, une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: