fbpx
HomeACTUL’Australie et le monde grossissent, pas les Français

L’Australie et le monde grossissent, pas les Français

Nous savons que le monde grossit. Une nouvelle analyse de l’indice de masse corporelle (IMC) étaye cette affirmation en révélant au combien notre tour de taille a augmenté en 40 ans.

La plus vaste étude en son genre a questionné 19 millions de participants. Cette enquête a découvert que le nombre de personnes obèses dans le monde est passé de 105 millions en 1975 à 641 millions en 2014.

Au cours de ces quatre dernières décennies, il y a désormais davantage de personnes obèses que sous-alimentées. Dans les huit prochaines années, une personne sur cinq sera atteinte d’obésité à l’échelle mondiale.

Cette enquête, publiée des une revue médicale britannique The Lancet, a montré que les femmes et les hommes prennent 1,5 kg par décennie. 20 % des personnes obèses vivent dans les six pays anglophones à haut revenu : Australie, Canada, États-Unis, Irlande, Nouvelle-Zélande et Royaume-Uni.

Néanmoins, cette tendance s’inverse dans certains pays connus pour leurs succulents produits comme le vin, le chocolat, le fromage et les pâtisseries.

L’indice de masse corporelle au cours des 40 dernières années n’augmente pas pour les femmes belges, françaises, suisses, japonaises et singapouriennes. Si l’on ose tenter la comparaison avec l’île-continent, 38 % des Australiens deviendront obèse d’ici 2025.

La professeure Jennie Brand-Miller de l’Université de Sydney a expliqué que « les femmes belges, françaises et suisses ne grossissent pas malgré l’abondance des produits locaux tels que le chocolat, le fromage et le vin.

J’ai compris pourquoi les femmes françaises restent minces. Elles ne comptent pas chaque calorie ingurgitée ni ne s’épuisent dans les clubs de fitness, il n’y a pas de plaisir à cela.

Les Françaises gardent la ligne car elles savourent ce qu’elles mangent. Pour elles, manger est un plaisir et pas une corvée. D’ailleurs, les Français réservent une heure de leur temps à la pause déjeuner, ils ne dévorent pas leur nourriture en deux bouchées derrière leur bureau comme les Australiens ».

Concernant les Australiens, la nutritionniste Joanna McMillan estime que les raisons pour lesquelles leur tour de taille augmente sont : de longues heures de travail, le mode de transport pour aller travailler et la malbouffe.

Mme Mcmillan croit qu’il est nécessaire de mettre en œuvre des mesures visant à faciliter l’accès à une nourriture de qualité et à limiter la malbouffe.

Source : news.com.au

Share With: