fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTUL’Australie traverse sa troisième année la plus chaude !

L’Australie traverse sa troisième année la plus chaude !

gjfood

L’Australie a traversé sa troisième année la plus chaude jamais enregistrée en 2018, alors que les chiffres du Bureau of Meteorology (BoM) indiquent une tendance à la hausse des températures et à la diminution des précipitations.

Chaque État et territoire a enregistré des températures supérieures à la moyenne l’année dernière, éclipsant les conditions étouffantes de 2017 ; c’est la troisième année consécutive la plus chaude que l’année précédente. La température moyenne du pays en 2018 était supérieure de 1,14 ° C à celle de 1961 à 1990, a indiqué la BoM dans son communiqué annuel sur le climat.

« Lorsque nous observons l’ensemble de l’Australie en 2018, nous constatons que chaque État et territoire a des températures diurnes et nocturnes supérieures à la moyenne« , a déclaré la climatologue de BoM Lynette Bettio dans un communiqué.

L’année la plus chaude jamais enregistrée en Australie a été 2013, lorsque les températures dépassaient de 1,33 degrés Celsius la moyenne de 1961 à 1990. La seconde place était 2005 à 1,15 ° C au-dessus de la moyenne, battant de près 2018 à 1,14 ° C.

Le Dr Bettio a déclaré que la seule région du pays à avoir résisté à la tendance à des températures supérieures à la moyenne était la région de Kimberley, dans l’État de WA, où les nuits ont été plus fraîches que la moyenne pendant l’année.

Le bureau a également déclaré que les précipitations totales en Australie en 2018 étaient les plus basses depuis 2005.

Le total des précipitations était de 11% inférieur à la moyenne de 1961 à 1990, mais de nombreuses régions ont enregistré des précipitations moyennes beaucoup plus faibles, a révélé le bureau. M. Bettio a déclaré que de vastes zones du sud-est de l’Australie affichaient les 10% de précipitations les plus basses jamais enregistrées.

La région duNSW a connu sa sixième année la plus sèche jamais enregistrée, tandis que le bassin Murray-Darling en avait sa septième plus sèche. Cependant, certaines régions du nord de l’Australie et du sud-ouest de l’Australie ont enregistrée des précipitations supérieures à la moyenne.

Richie Merzian, responsable du programme sur le climat et l’énergie de l’Institut australien, a déclaré que la population était de plus en plus préoccupée par les changements climatiques, à mesure que le pays entrait dans une « nouvelle normalité » de températures plus élevées: « Il est incroyable et décourageant de constater que le gouvernement Morrison s’empresse d’utiliser le dollar des contribuables pour financer de nouvelles centrales au charbon, alors que le pays est en train de cuire« .

La déclaration de la BoM fait suite à une série de températures exceptionnellement élevées autour du pays à la fin du mois dernier, ainsi qu’à une vague de chaleur prolongée dans le Queensland à la fin novembre et au début décembre.

Au niveau mondial, 2018 a été la quatrième année la plus chaude jamais enregistrée, selon l’évaluation réalisée par l’Union européenne, Copernicus Climate Change Service, publiée mardi.

Les quatre dernières années ont été marquées par les températures moyennes les plus élevées au monde depuis le début des records au 19ème siècle…

Source : The New Daily


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
Share With: