fbpx
HomeACTULe budget des universités australiennes revu à la baisse

Le budget des universités australiennes revu à la baisse

Le gouvernement Turnbull a décidé de réduire de plusieurs centaines de millions de dollars le budget des universités au cours du mois de mai. Il souhaite ainsi augmenter les frais de scolarité pour inciter les étudiants à rembourser leurs prêts plus rapidement.

 

Pour le gouvernement, cette coupe budgétaire semble justifiée. En effet, les universités australiennes ont bénéficié d’un financement adéquat. Le gouvernement souligne également que les revenus engendrés par les frais de scolarité sont plus importants que les coûts.

De nombreuses universités australiennes se sont insurgés contre cette décision. Selon une étude publiée la semaine dernière, elles auraient contribué à hauteur de 3,9 milliards de dollars au bilan budgétaire global du gouvernement au cours des dernières années.

 

Le gouvernement a quant à lui publié une contre-étude montrant au contraire que les universités ont empoché les fonds des contribuables au-delà des coûts de l’enseignement et de la recherche.

Le ministre de l’Education, Simon Birmingham, qui s’adressera aux chefs d’entreprise et aux université ce lundi soir, devrait également publier le programme de réforme de l’enseignement supérieur du gouvernement dans les prochains jours.

 

Les frais de scolarité vont augmenter et le financement universitaire pourrait être réduit d’environ 900 millions de dollars sur quatre ans.

Pour contenter les opposants à ce plan de réforme budgétaire, le gouvernement promet également l’augmentation des cours de médecine dentaire et des sciences vétérinaires, plus coûteux. Le financement des cours universitaires va aussi être réduit de 20%.

 

“Les universités ont un rôle très important à jouer au sein de la société australienne, mais beaucoup de parents sont obligés de se serrer la ceinture, ils veulent que leurs impôts soient utilisés de manière efficace”, explique Simon Birmingham. 

 

Les universités ont enregistré une marge bénéficiaire moyenne de 5,3% en 2015. L’Université de Sydney et l’Université de Melbourne enregistrant des excédents solides de 157 millions de dollars et de 141 millions de dollars.

Ce lundi, sera publié un plan de mise en oeuvre sur les réformes visant à accroître la transparence des admissions à l’université.

 


Source : www.smh.com.au

Share With: