fbpx
HomeACTULe commissaire adjoint de l’ATO accusé de 165 millions de dollars de fraude fiscale

Le commissaire adjoint de l’ATO accusé de 165 millions de dollars de fraude fiscale

Le commissaire adjoint de l’ATO – Australian Taxation Office – Michael Cranston, son fils et sa fille ont été arrêtés par la police et mis en examen pour fraude fiscale. L’ATO représente l’équivalent de la Cour des Comptes en France, il s’agit d’un organisme public, appartenant au Gouvernement australien.

 

Michael Cranston devra comparaître devant la cour de justice le 13 juin. Il a également été retiré de ses fonctions. Selon l’un des portes-paroles de l’AFP, la fraude est jugée “sans-précédente”.

Au total, la police s’est rendue dans une vingtaine de propriétés ce mercredi soir, procédant à de nombreuses arrestations et perquisitions : 25 véhicules, 18 propriétés, 12 motos, plus de 100 comptes en banque, bijoux, armes à feu et oeuvres d’art ont été confisqués par la police. Les autorités ont également retrouvé un million de dollar en cash dans un coffre-fort.

 

Michael Cranston était l’une des figures phares de l’ATO. Il y a travaillé pendant près de 30 ans. Sur son compte LinkedIn on peut lire : “Je pense que le système fiscal appartient à tous les australiens, et doit être réparti équitablement”. Une phrase qui dénote aujourd’hui.

Andrew Mills, l’un des commissaires de l’ATO a déclaré que d’autres employés de l’entreprise étaient suspectés de fraude.

 

Le Premier ministre Malcolm Turnbull et le Ministre du Budget Scott Morrison, ont joué l’ironie face aux médias, en déclarant que ces accusations étaient la preuve que le système marchait.

 

Affaire à suivre.

 


Source : thenewdaily.com.au

Image : Michael Cranston

 

Share With: