fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULe coquelicot rouge « Red Poppy » a une signification particulière pour les Australiens

Le coquelicot rouge « Red Poppy » a une signification particulière pour les Australiens

franckprovost

Vous avez probablement vu de nombreux militaires ou bénévoles vendre des boutonnières en coquelicots rouges dans les grandes villes d’Australie. Chaque année, le Red Poppy est porté par les Australiens le jour du Souvenir de l’Armistice de la Première Guerre mondiale.

Quelle est l’origine de ce Red Poppy?

C’est le colonel canadien, John McCrae, qui a d’abord décrit le coquelicot, le coquelicot des Flandres, comme la fleur du souvenir.

Au cours de son service pendant la Première Guerre mondiale, le major McCrae a été particulièrement marqué par la perte de son ami, le lieutenant Alexis Helmer d’Ottawa, tué le 2 mai 1915, sur les champs de bataille.

McCrae, avait assisté à la cérémonie funèbre en l’absence de l’aumônier. Il a exprimé son désarroi en composant un poème. Lors de la deuxième bataille d’Ypres en 1915,  il écrivit au crayon sur une page de son livret d’expédition, un poème appelé désormais « Flanders’ Field » qui décrivait les coquelicots qui fleurissaient sur les tombes de soldats tués en combattant pour leur pays.

Quelle est la signification du Red Poppy pour les Australiens?

Le coquelicot a une signification particulière pour les Australiens. Portés le jour du Souvenir (le 11 novembre), les coquelicots rouges ont été parmi les premiers à fleurir sur les champs de bataille dévastés du nord de la France et de la Belgique au cours de la Première Guerre mondiale. Dans le folklore des soldats, le rouge vif du coquelicot provenait du sang de leurs camarades tombés au sol.

En Angleterre, en 1919, la Légion britannique cherchait un emblème qui honorerait les morts et aiderait les vivants. Le coquelicot a été adopté comme emblème et depuis lors, a été accepté en comme emblème du souvenir.

Pour les Australiens, l’adoption du coquelicot comme emblème du souvenir, a été accepté par la ligue impériale d’Australie, trois ans plus tard, en 1921. Ainsi, les Australiens portent le coquelicot rouge du Souvenir pour trois raisons.

Premièrement, à la mémoire des morts qui reposent dans les champs de Flandres. Deuxièmement, pour garder en vie le souvenir de la cause sacrée pour laquelle ils ont donné leur vie; et troisièmement, en tant que lien d’estime et d’affection entre les soldats de toutes les nations alliées et comme marque de respect pour la France, champ de bataille commun.

Aujourd’hui, les coquelicots en tissu sont vendus le 11 novembre de chaque année. Ils sont une réplique exacte en taille et en couleur des coquelicots qui fleurissent dans les Flanders’s Fields. Les club RSL (Returned and Services League), organisations de soutien pour les hommes et les femmes qui ont servi ou servent dans les forces de défense, vendent des millions de coquelicots dont les bénéfices sont destinés à la collecte de fonds pour des travaux sociaux.

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
franckprovost
Share With: