fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULe Courrier Australien renforce son offre éditoriale

Le Courrier Australien renforce son offre éditoriale

gjfood

Notre priorité est de produire un quotidien qui donne la priorité absolue à la valeur ajoutée journalistique.

Nous sommes un journal. Mais pas seulement…
Le Courrier Australien souhaite réaffirmer le rôle qu’il joue depuis toujours dans la communauté franco-australienne. Durant 120 ans, ce média a porté dans ses gènes ce lien qui unit les francophones et francophiles de cet immense territoire australien. Il témoigne de l’histoire de la présence francophone en Australie et est en quelque sorte le porte-parole de cette exceptionnelle amitié entre la France et l’Australie !

Cela fait maintenant un an que votre quotidien vit une seconde jeunesse avec son site internet. Par son travail, son intelligence, son engagement, l’équipe du Courrier réorganisée a surmonté de nombreuses épreuves pour retrouver sa place de premier média bilingue à destination des francophones et francophiles du pays.

Au quotidien, notre rédaction s’attache à vous proposer une sélection des nouvelles les plus pertinentes en Australie, en France et dans le monde francophone. A travers des analyses, éditos, portraits ou interviews, nous nous efforçons de donner le meilleur aperçu, le meilleur traitement pour comprendre, apprécier ou vous forger une opinion sur le quotidien en Australie et apprécier les activités multiples de la communauté franco-australienne.

Cependant, notre mission ne se limite pas à l’actualité australienne. Nous avons à cœur de satisfaire notre lectorat francophile en alimentant jour après jour la page en anglais du Courrier Australien avec non seulement les nouvelles de notre communauté franco-australienne mais aussi un aperçu des nouvelles les plus pertinentes ou insolites du vieux continent.

Nouvelles rubriques

En cette année 2018, Le Courrier Australien continue son développement et renforce sa couverture éditoriale de l’actualité franco-australienne en vous proposant de nouvelles rubriques.

Le lundi, vous trouverez un agenda de la semaine avec une sélection aboutie des « incontournables » sur Sydney et Melbourne tant au niveau culturel, économique que touristique.

Le mardi, les sujets qui nous paraîtront les plus importants seront traités de manière plus axée et approfondie. Cette rubrique « Le saviez-vous », vous permettra de partager les informations sur l’histoire, l’architecture, les personnalités qui font ce que l’Australie est aujourd’hui.

Le mercredi, nous vous ferons rencontrer des personnalités de notre communauté, influentes, brillantes ou différentes au travers de leur portrait.

Le jeudi, notre rubrique Learn French sera à l’honneur. Les sujets divers sont traités en français et en anglais avec un glossaire bien pratique. Une opportunité unique pour les étudiants et francophiles pour parfaire leur français.

Il sera aussi temps de souffler un peu et de préparer la fin de semaine. Notre rédaction vous suggérera des endroits insolites, incontournables pour se restaurer ou se rafraîchir ! Les bonnes adresses gastronomiques et les meilleurs bars n’auront plus de secret pour vous.

lca newsletterEnfin, le vendredi, c’est naturellement que nous partagerons des idées de sorties et excursions touristiques à effectuer en famille, entre amis ou en amoureux !

Depuis peu, Le Courrier Australien offre une tribune à ses lecteurs les plus participatifs. Vous donner la parole surtout lorsqu’elle apporte une valeur ajoutée est devenu une évidence pour votre quotidien. Ces opinions seront publiées le samedi.

Tous ces contenus seront évidemment disponibles sur notre site, nos réseaux sociaux (10.000 Fans sur Facebook). Vous souhaitez y accéder en primeur ? Abonnez-vous gratuitement à notre Newsletter quotidienne ici !

Gratuité vs offre premium ?
En parlant de gratuité, vous n’êtes pas sans savoir que tous les groupes de presse du monde entier rencontrent des difficultés à tendre vers l’équilibre financier. Le Courrier Australien ne fait malheureusement pas exception. La plupart des journaux aujourd’hui s’orientent vers une offre premium avec les articles les plus pertinents en lecture payante. En 2018, ce n’est pas l’option privilégiée par votre quotidien. Nous allons en effet continuer à vous offrir tous les sujets, articles et reportages gratuitement. Comme expliqué, la mission du Courrier Australien est de tous vous informer sans aucune discrimination.

Il vous faut cependant garder à l’esprit que la presse a toujours été payante car un journal, c’est une rédaction composée d’employés, pigistes ou stagiaires qui passent leur journée à dénicher et traiter des sujets qui vous intéressent, vous interpellent ou font sourire. Evidemment, cela a un coût.

Même si vous voyez de la publicité sur notre site, celle-ci ne nous permet pas de vivre et de nous développer. Aujourd’hui, le monopole de la publicité est détenu par les géants du web comme Facebook ou Google. Cela aussi est la réalité de notre profession en 2018.

Comment nous soutenir?
C’est très simple. Continuez à nous lire, rejoignez la communauté « Le Courrier Australien »qui compte plus de 10.000 Fans sur Facebook et partagez nos articles ! Un journal n’a aucune raison d’exister s’il n’a pas de lecteurs !

Vous pouvez aussi suggérer à vos connaissances, patrons d’entreprise de nous sponsoriser. Contactez-nous via mail: francois.vantomme@lecourrieraustralien.com pour en discuter. Quel que soit leur domaine d’expertise ou d’activité, nous proposons des offres variées et efficaces pour répondre à leurs attentes et atteindre leurs objectifs.

Petites ou grandes entreprises, n’hésitez pas à vous inscrire à notre répertoire de bonnes adresses.

Enfin, nous acceptons évidemment toute offre de dons (Le Courrier Australien Pty Ltd | BSB: 082-212 | Account number: 28-847-0588) pour nous aider à continuer à développer votre quotidien et vous offrir encore plus d’informations de qualité.

Merci encore pour votre fidélité.

 

Francois Vantomme
Director | Editor-in-Chief
Le Courrier Australien

Comments
franckprovost
Share With: