fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULe cyclone Iris s’approche du nord du Queensland, plusieurs villes en alerte

Le cyclone Iris s’approche du nord du Queensland, plusieurs villes en alerte

tfm

Actuellement au large de la côte nord du Queensland, le cyclone tropical « Iris » de catégorie 2 pourrait passer demain en catégorie 3 et toucher le nord des Whitsundays.

Déjà fortement impactée par le cyclone Debbie en 2017, la région des Whitsundays (Queensland) pourrait à nouveau être frappée par un cyclone à partir de demain matin. D’après le Bureau of Meterology (BOM), le cyclone tropical Iris était en fin d’après-midi à environ 320 km au nord-est de Townsville, progressant à environ 10 km/h en direction du sud, en longeant le littoral du Queensland. Une alerte au cyclone a été lancée entre Bowen et St Lawrence, tandis la zone s’étendant de St Lawrence à Yeppoon a été placée sous surveillance. Ni Cairns ni Townsville ne devraient a priori être touchées.

Localisation et prévisions de déplacement d'Iris mardi à 16h./ Source Bureau of Meterology

Localisation et prévisions de déplacement d’Iris mardi à 16h./ Source Bureau of Meterology

Formé dans l’archipel du Vanuatu mi-mars, Iris s’est reformé ces derniers jours au large du nord du Queensland, se rapprochant progressivement des côtes australiennes. D’abord de catégorie 1, le cyclone est passé en catégorie 2 ce week-end, et pourrait être classé en catégorie 3 demain matin.

Craig Crawford, ministre des services d’urgences du Queensland, a déclaré ce mardi que les habitants des régions de Mackay et des Whitsundays peuvent s’attendre à de très fortes précipitations et des vents violents dans les prochains jours. « Iris devrait se manifester de la même manière que Debbie en 2017, avec toutefois une importance bien moindre« , a-t-il expliqué, précisant également que « Le cyclone va a priori rester sur la région des Whitsundays jusqu’à jeudi, avant de se rediriger vers l’océan« .

Il est conseillé aux personnes se trouvant dans les zones concernées de consulter régulièrement l’actualité météorologique relative au phénomène sur le site : bom.gov.au et auprès des médias locaux, et de suivre dans tous les cas les préconisations données par les autorités.

Sources : abc.net.autheguardian.com


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: