fbpx
HomeACTULe feu d’artifice du Nouvel An aura-t-il lieu à Sydney ?

Le feu d’artifice du Nouvel An aura-t-il lieu à Sydney ?

Gladys Berejiklian, Première Ministre de Nouvelle Galles du Sud, a affirmé hier son désir de maintenir un feu d’artifice à Sydney « d’une façon ou d’une autre ».

« Je sens que c’est important pour notre état et notre nation parce que c’est un symbole national qui est diffusé partout dans le monde. » a-t-elle confié

Cet annonce de la Première Ministre fait suite aux avertissements de Clover Moore, Lord Mayor de Sydney, qui avait, plus tôt dans la semaine, évoqué la possibilité de ne pas tenir les festivités du Nouvel An.

« La santé et la sécurité de notre communauté sont primordiales et il ne serait pas raisonnable d’encourager de larges foules » avait-t-il rappelé.

Mme Berejiklian a confié son souhait d’organiser le feu d’artifice le soir du 31 décembre même si des modifications majeurs y seront apportées. Le feu des enfants à 21h sera annulé mais celui de minuit maintenu.

L’année dernière 1 million de personnes avaient assisté au feu sur le port de Sydney depuis différents points. La première ministre a cependant souligné qu’il était fortement probable que la majorité des habitants de l’état suivent les festivités depuis chez eux à la télévision, et que ce serait notamment son cas.

« Je tiens à préciser que quand nous disons qu’il y aura un feu d’artifice du Nouvel An, ne pensez pas à ce qu’il y a pu y avoir dans le passé, celui-ci sera extrêmement différent et en accord avec les règles sanitaires. »

La question de l’opinion publique sur le maintien du feu d’artifice lui a également était posée. Elle a répondu que les mêmes interrogations avaient été soulevées l’année dernière alors que l’état était en proie à des feux de brousse mais que l’évènement avait tout de même eu lieu.

« Quand un nuage de fumée recouvrait la ville, il y avait beaucoup de débats pour savoir si nous devions maintenir le feu d’artifice, mais je crois qu’une fois qu’il a eu lieu, les gens ont été rassurés de voir que nous pouvions encore avoir un sentiment de normalité pendant des moments difficiles. J’espère que nous pourrons faire pareil cette année.»

Le gouvernement de Nouvelle Galles du Sud travaille avec la municipalité de Sydney pour mettre en place l’arrêté administratif qui autorisera le feu d’artifice.

Pour ce qui est des évènement parallèles organisés par des restaurants ou des particuliers, le ministre du tourisme, Stuart Ayres, a précisé qu’il était très probable qu’ils puissent avoir lieu tant que les règles de distanciation étaient respectées.

Mme Berejiklian a rappelé le message d’espoir et d’optimisme que ces festivités transmettent et les a jugées essentielles pour pouvoir positivement commencer la nouvelle année.

 

Produire quotidiennement de l’information pertinente, représente un coût humain, logistique et informatique considérable, dont l’essentiel est financé par la publicité.

Durant cette crise sanitaire et économique, la publicité est en chute libre, notre journal a donc besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer sa mission d’informer quotidiennement des milliers de personnes.   

Nous avons donc décidé de lancer un appel aux contributions.  Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse pour notre avenir.

 


Envie de nous aider autrement? Pourquoi ne pas commander le livre bilingue Collector’s Edition du Courrier Australien?

Sélection des articles les plus emblématiques, des histoires les plus marquantes, ce recueil d’archives est un objet chargé d’histoire, témoin des relations franco-australiennes de 1892 à 1945 (première partie).

Commandez ICI

$
Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Information de carte bancaire
Paiement sécurisé par SSL.
Termes

Total du don : $15

Share With:
Tags