fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULe gouvernement du Victoria souhaite raser un arbre millénaire

Le gouvernement du Victoria souhaite raser un arbre millénaire

franckprovost

Pour prolonger une autoroute vers l’ouest de l’État du Victoria et faire gagner une dizaine de minutes aux automobilistes, le gouvernement régional va devoir raser au bulldozer un arbre vieux de 800 ans, de surcroît sacré pour la communauté indigène des Djap Wurrung. 

Invoquant des problématiques de sécurité, les autorités de la région du Victoria veulent voir aboutir ce projet d’ici 4 ans. Seulement voilà, elles composent depuis un an avec une importante fronde lancée à l’appel des communautés indigènes et des écologistes. Il y a deux semaines, après de multiples va-et-vient juridiques, la Cour d’appel de l’État du Victoria a autorisé le gouvernement à raser la zone.

Les bulldozers du gouvernement, épaulés par la police, ont alors été défiés par des centaines de militants, promettant qu’ils resteraient sur place jusqu’à ce qu’ils évacuent les lieux.

Le 18 mars dernier, les autorités ont cédé, s’engageant à interrompre les travaux jusqu’au 22 avril.

Au delà de la question écologiste, la zone est d’une importance culturelle inestimable pour la communauté indigène et notamment pour les populations du Djap Wurrung, massacrées en grande majorité après l’arrivée des colons britanniques à la fin du XVIIIe siècle. Ce projet de destruction est perçu pour les communautés Djap Wurrung comme un nouvel affront culturel, d’autant plus que la grande majorité des arbres du site revêt un caractère sacré.


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

 

Comments
nc
Share With: