fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULe ministre australien de la Défense incapable de citer le nom du chef de l'EI

Le ministre australien de la Défense incapable de citer le nom du chef de l'EI

vote

Le ministre australien de la Défense s’est retrouvé le rouge au front après avoir été surpris selon toute vraisemblance en flagrant délit d’ignorance du nom du chef de l’Etat islamique (EI), le jour où Canberra annonçait le départ de soldats supplémentaires pour lutter contre le groupe jihadiste.

Kevin Andrews s’est vu demander à de multiples reprises le nom du chef de l’EI, Abou Bakr al-Bagdadi, lors d’un entretien télévisé avec la Australian Broadcasting Corporation mardi soir.

Mais il a soigneusement évité de répondre à la question.

“De toute évidence, je ne vais pas m’exprimer sur des questions opérationnelles”, a-t-il martelé. A quoi la journaliste a répliqué: “Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une question opérationnelle, nous sommes dans le domaine public”.

“Monsieur le ministre, vous avez la responsabilité d’engager la vie d’Australiens et d’Australiennes dans cette mission, je suis surprise que vous ne puissiez pas me citer le nom du dirigeant de l’Etat islamique”, a-t-elle encore lancé. “Le département d’Etat américain a mis sa tête à prix 10 millions de dollars” (9,4 millions d’euros).

Le ministre a souligné que l’EI était le résultat d’une “combinaison de groupes.

AFP

Share With: