fbpx
HomeACTULe non-plan Ebola de Tony Abbott

Le non-plan Ebola de Tony Abbott

Face à la tournure que prend l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, Médecins sans frontières fait appel à de nombreux pays occidentaux pour envoyer du personnel soignant.

Seulement le gouvernement australien s’y refuse tant qu’il ne sera pas assuré que tout australien qui contracterait la maladie, sera immédiatement envoyé en Europe ou aux Etats-Unis pour y être soigné.

Tony Abbot a cependant débloqué un budget de 10 millions de dollars australien pour l’ONU afin de faire face si la maladie venait à se déclarer dans la région  Asie-Pacifique.

Si l’ONU a remercié l’Australie de son geste financier, pour Jon Edwards, un représentant de Médecins sans Frontières c’est insuffisant : « L’argent c’est bien mais ce n’est pas une solution. Il ne pourra pas créer de docteurs ou d’équipes médicales pour combattre la maladie ».

Un discours relayé par le premier ministre britannique -David Cameron- qui appelle  les pays occidentaux à rejoindre la France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni pour combattre le virus à sa source, en Afrique : « Il est temps pour d’autres pays de faire face à leurs responsabilités et d’agir … d’autres pays doivent faire un pas en avant. »

La ministre des affaires étrangères, Julie Bishop et le gouvernement Abbott semblent rester sourd à cet appel du pied international mais assurent avoir un plan d’action si Ebola atteignait l’Australie : « Particulièrement, s’il [le virus] atteignait le Pacifique nous considèrerions qu’il est de notre responsabilité de réagir ».

Source : smh.com.au

 

Share With: