fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULe nouveau long-courrier Airbus pourrait bientôt rallier Paris et Sydney en vol direct

Le nouveau long-courrier Airbus pourrait bientôt rallier Paris et Sydney en vol direct

franckprovost

Choisi par Airbus pour réaliser le projet « Sunrise » de Qantas visant à relier sans escales la côte est australienne à l’Europe,  l’A350 Ultra Long Range (URL) a effectué son vol inaugural mardi à Toulouse.

Selon Airbus, la bête « vole plus loin que tout autre avion de ligne commercial« . Variante de l’A350-900 mis en service depuis 2013, l’A350 Ultra Long Range (ultra longue portée) a mené avec succès son premier vol le 23 avril 2018, depuis l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Propulsé par des moteurs Rolls-Royce, ce très long-courrier devrait d’après Airbus être en mesure de parcourir une distance de près 18 000 kilomètres, soit 1 600 de plus que ne le fait l’actuel A350-90, grâce notamment à un système de carburant modifié.

Si l’A350 ULR entrera d’abord en service au deuxième semestre 2018 chez Singapore Airlines pour relancer des vols directs vers les Etats-Unis, le long-courrier pourrait également survoler prochainement le pays des kangourous. En février dernier, Airbus a en effet annoncé avoir choisi l’A350 ULR pour concurrencer Boeing sur le projet « Sunrise » de vols très long-courriers de la compagnie australienne Qantas. Dévoilé en 2017, ce projet ambitieux vise dans un premier temps à ouvrir  des lignes sans escale Sydney-New-York et Sydney-Londres à l’horizon 2020. Dans les années qui suivent, Qantas envisage ensuite de relier aussi en vol direct Paris, Cape Town et Rio de Janeiro, d’abord depuis Sydney, puis depuis Melbourne et même Brisbane.

1500,1500-59acd76331244d5fa034758ddd799463-project-sunrise-fact-sheet-1500

Début avril, Qantas avait déjà inauguré le premier vol régulier reliant Australie et Europe, de Perth à Londres. Avec 14 498 km, cette nouvelle liaison opérée sur un Boeing 787 Dreamliner se classe actuellement deuxième en distance parcourue pour un vol commercial, derrière le vol Doha-Auckland de 14 500 kilomètres ouvert par Qatar Airlines en 2017. S’il voit le jour, le projet Sunrise surclasserait de très loin les deux lignes, puisqu’il faudrait compter 17 000 kilomètres et environ 20 heures pour rallier Londres depuis Sydney.

Les deux géants de l’aviation Airbus et Boeing se sont tous les deux positionnés sur le projet. Face à l’Airbus A350 ULR, l’avionneur américain compte proposer le Boeing 777-8X, pour l’instant toujours en phase de développement. En février dernier, Qantas a donné aux deux rivaux un premier cahier des charges global que devront respecter les deux avions pour concourir au projet, avant le lancement l’année prochaine d’un appel d’offres plus précis. Notons que notre A350 ULR affichera d’ici là un CV des plus respectables, puisque Singapore Airlines prévoit de l’utiliser à partir de fin 2018 pour effectuer un vol Singapour-New-York qui constituera le plus long vol commercial du monde, avec quelques 15 000 kilomètres.

Sources : lindependant.fr ; telegraph.co.ukaustralianaviation.com.au

Photo : Airbus


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: