fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULe père de Julian Assange va révéler des « secrets » sur la détention de son fils

Le père de Julian Assange va révéler des « secrets » sur la détention de son fils

tfm

Le père de Julian Assange est sorti du silence. John Shipton, qui a accordé une interview exclusive à l’émission 60 Minutes, a déclaré que le monde devait connaître la vérité concernant les conditions de détention de son fils.

Ce entretien, que les téléspectateurs pourront visionner dimanche, a eu lieu deux semaines après l’arrestation de Julian Assange et son évacuation de l’ambassade d’Équateur au Royaume-Uni, où il était réfugié depuis sept ans.

« J’ai 74 ans, et il paraît aussi vieux que moi »

Les photographies représentant le demandeur d’asile criant et se débattant alors qu’il était emmené de force par la police a fait les gros titres des journaux, choquant ses partisans autant que ses détracteurs. Cependant, personne n’a été autant affecté par ces images que le père de l’intéressé. « J’ai 74 ans, et il paraît aussi vieux que moi. Il a 47 ans. C’est terrible » a-t-il déclaré à la journaliste Tara Brown, qui s’est chargée de réaliser l’interview.

Julian Assange, activiste d’Internet et journaliste auto-proclamé, est devenu mondialement connu en 2010. Cette année-là, le « lanceur de l’alerte » avait divulgué des millions de documents hautement classifiés par l’intermédiaire de son site WikiLeaks. Un mandat d’arrêt ayant été émis à son encontre pour espionnage et violences sexuelles, Assange avait fini par obtenir l’asile politique en Équateur. Depuis, les révélations de WikiLeaks n’ont pas cessé et l’activiste continue de diviser l’opinion.

Assange, un « agent russe » ? Non, d’après son père

À titre d’exemple, durant la campagne présidentielle américaine de 2016, WikiLeaks avait dévoilé le contenu d’environ 30.000 mails échangés au sein de l’équipe de campagne d’Hillary Clinton. Plusieurs observateurs s’accordent à penser que ces révélations ont fait le jeu de son adversaire Donald Trump, aidant ce dernier à accéder à la présidence des États-Unis. 

Lorsque Tara Brown a sollicité l’avis de John Shipton concernant les accusations selon lesquelles son fils serait un « agent russe », le père de Julian Assange a répondu : « Oh, pour l’amour de Dieu, épargnez-moi ça ». Mr Shipton s’en est ensuite pris à l’ex-cheffe de file du Parti Démocrate avec véhémence. 

D’après le père du fondateur de WikiLeaks, ce dernier a été trahi par des « intrigues politiques » et par un désir de persécution. Désir qui, selon ses dires, était partagé par plusieurs acteurs d’envergure. Contrairement à l’ambassade d’Équateur, qui a affirmé que le lanceur d’alerte doit son expulsion à son comportement erratique, Mr Shipton déclare que la véritable raison est bien plus sinistre.

Le père de Julian Assange s’apprêterait donc à révéler des « secrets d’ambassade ». Pour celles et ceux qui désireraient regarder l’entretien, il sera diffusé dimanche lors de l’émission 60 Minutes, sur la chaîne de télévision Channel 9. 

Source : 9News


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: