fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULe poisson-scie pourrait complètement disparaitre de la terre selon des experts australiens !

Le poisson-scie pourrait complètement disparaitre de la terre selon des experts australiens !

Le poisson-scie australien est l’un des poissons marins les plus menacés. Comme le rhinocéros, il figure sur la liste des animaux les plus menacés de la planète.

Rare, beau et mortel, le poisson-scie nageait autrefois dans les eaux de Sydney à Perth. De nos jours, il est plus probable d’en apercevoir un cloué au mur d’un pub que de le voir dans la nature.

Chassé pour son museau en forme de scie, qui peut atteindre deux mètres de long, il constitue un trophée de pêche recherché. Le poisson, qui ressemble à un requin, s’est retiré dans quelques zones isolées du nord de l’Australie.

La zoologiste Barbara Wueringer affirme que la peur du poisson géant, qui peut atteindre six mètres de long, a probablement aussi contribué à sa quasi-extinction. : »ils sont les plus menacés de tous les requins et raies. Toute la famille des poissons-scies est considérée comme la plus menacée de tous les poissons marins du monde « , a-t-elle déclaré mardi à l’AAP.

« L’Union internationale pour la conservation de la nature les a aussi classés parmi les 100 animaux les plus menacés du monde. Ils sont au même niveau que les rhinocéros. »

Le Dr Wueringer cherche à savoir à quel point cette espèce est menacée et essaye de découvrir comment les sauver : « Tous ceux qui ont vu un poisson-scie en sont plutôt fascinés… les gens ne les ciblent pas, mais de temps en temps, un poisson-scie mord à l’hameçon « . Des Australiens plus âgés ont déclaré au Dr Wueringer se souvenir de l’époque où de gros poissons-scie étaient régulièrement capturés.

Plusieurs causes peuvent expliquer la quasi-disparition du poisson-scie. La destruction de leur habitat et l’utilisation de filets qui s’emmêlent autour de leur museau, ont augmenté le nombre de morts. À ces facteurs s’ajoute évidemment celui du pécheur qui capture l’animal uniquement pour garder son museau en trophée.

Les poissons-scies se déplacent facilement entre l’eau douce et l’eau salée. Ils chassent au fond des rivières et des estuaires boueux peu profonds, balançant leur museau comme un détecteur de métaux pour déterrer les animaux sous le sable.

Le Dr Wueringer veut faire entendre son combat pour protéger les poissons-scie. Qu’il s’agisse d’un poisson vivant, d’une scie sur le mur d’un pub local ou d’une photo, ils peuvent être signalés ici.

Source : SBS


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
Share With: