fbpx
HomeACTULe Premier ministre du NSW, Dominic Perrottet, signale des changements au milieu de la crise des tests

Le Premier ministre du NSW, Dominic Perrottet, signale des changements au milieu de la crise des tests

Le Premier ministre de NSW, Dominic Perrottet, a déclaré que les femmes enceintes ne devraient pas se tenir dans les files d’attente de tests Covid-19, mais insiste sur le fait que le système de santé fait face à une « période de transition » pour vivre avec le virus.

S’adressant à des journalistes à Wagga Wagga, M. Perrottet a répondu aux questions des médias selon lesquelles les femmes dans leurs dernières semaines de grossesse étaient obligées de passer des heures dans de longues files d’attente tous les quelques jours en raison des exigences des tests hospitaliers.

« Eh bien, cela ne devrait pas arriver. Aucune personne enceinte ne devrait être assise dans de longues files d’attente. J’ai parlé au ministre de la Santé (Brad Hazzard) ce matin et lui ai demandé de le rectifier », a-t-il déclaré mardi.

Les centres de test de NSW, y compris à Wagga, ont été inondés car la variante Omicron alimente des milliers d’infections quotidiennes et entre 90 000 et 150 000 personnes sont testées chaque jour.

L’augmentation de la demande a laissé les pathologistes et le personnel du NSW Health débordés et ont du mal à traiter les tests, entraînant des jours d’attente pour les résultats même après que les gens ont atteint la fin des longues files d’attente pour se faire tester.

M. Perrottet, qui était à Wagga pour visiter l’hôpital récemment rénové de la ville régionale, a déclaré qu’il savait que les gens de tout l’État faisaient d’énormes efforts pour faire la queue pour les tests.

Il a réitéré son plaidoyer pour que les gens ne subissent des tests PCR que s’ils ne se sentent pas bien ou si NSW Health les a contactés pour leur demander de le faire, affirmant qu’il y avait « encore beaucoup de gens dans ces files d’attente qui n’ont pas besoin d’être là ».

M. Perrottet et M. Hazzard ont cherché à blâmer les exigences de test inter-États et les résidents asymptomatiques du NSW pour une grande partie de la pression exercée sur les ressources de test.

Mais ils insistent sur le fait que le système de santé de l’État – y compris ses hôpitaux – peut faire face même s’il est sous pression.

Le nombre de patients Covid en soins intensifs en Nouvelle-Galles du Sud est passé de 39 à 60 au cours de la semaine dernière.

Les patients ayant besoin d’un ventilateur sont passés de 11 à 17, tandis que les hospitalisations sont globalement passées de 284 à 557 au cours de la même période.

Cela survient alors que le NSW a signalé 6062 nouveaux cas de Covid-19 et un nouveau décès mardi.

Le Premier ministre Dominic Perrottet a précédemment déclaré que toute nouvelle restriction ou mesure de verrouillage ne serait pas déterminée par l’augmentation du nombre de cas, mais par la pression exercée sur les hôpitaux par les patients Covid admis dans les services ou les unités de soins intensifs.

Share With:
Tags