fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULe prince Harry et sa femme Meghan parents d’un « irrésistible » petit garçon

Le prince Harry et sa femme Meghan parents d’un « irrésistible » petit garçon

franckprovost

Le prince Harry et son épouse Meghan ont accueilli lundi un petit garçon « absolument irrésistible », une naissance très attendue au Royaume-Uni et annoncée par le nouveau père.

« Je suis très heureux d’annoncer que Meghan et moi avons eu un bébé ce matin, un bébé en très bonne santé », a déclaré le duc de Sussex, très souriant, aux caméras de télévision devant le château de Windsor, à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de Londres.

Il s’est dit « incroyablement fier de (sa) femme », ancienne actrice américaine de 37 ans qu’il a épousée en mai 2018, et sous le charme de son premier enfant: « cette petite chose est absolument irrésistible et je suis aux anges ».

Le premier enfant du couple prend la septième place dans l’ordre de succession au trône britannique.

La nouvelle a aussi été annoncée via Instagram, une première pour la famille royale. « It’s a BOY! » (« C’est un garçon! ») ont annoncé sur le réseau social le duc et de la duchesse de Sussex, un message qui a reçu plus de 750.000 « likes » en moins d’une heure.

« Nous sommes tous les deux absolument ravis et reconnaissants pour tout l’amour et le soutien de tous », a dit le nouveau père de 34 ans aux médias.

Bien que le bébé soit né avec « un peu de retard », il a affirmé que son épouse et lui réfléchissaient « toujours à un prénom ».

Le prince Harry a expliqué qu’il présenterait le nourrisson et annoncerait son prénom « probablement d’ici deux jours ».

– 3,260 kilos –

La Première ministre britannique Theresa May et l’ancienne Première dame américaine Michelle Obama figurent parmi les personnalités qui ont félicité les nouveaux parents.

Le bébé est le huitième arrière-petit-enfant de la reine Elizabeth II, 93 ans, et du prince Philip, 97 ans.

Le palais de Buckingham a précisé que la naissance avait eu lieu à 05H26 locales (04H26 GMT), en présence du prince Harry, et que le bébé pesait 3,260 kilos. « Son Altesse Royale et son enfant se portent bien », a ajouté le palais.

La reine et son mari le duc d’Édimbourg, le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles, grands-parents de l’enfant, ainsi que le duc et la duchesse de Cambridge, l’oncle et la tante du nouveau-né, ont été prévenus.

Lady Jane Fellowes et Lady Sarah McCorquodale, les soeurs de Lady Di – la mère de Harry décédée dans un accident de la circulation à Paris en 1997 -, ainsi que son frère le comte Spencer ont aussi été informés et sont « enchantés de la nouvelle », selon le palais de Buckingham.

La mère de Meghan, Doria Ragland, « qui est folle de joie de l’arrivée de son premier petit-enfant, est avec leurs Altesses Royales au Frogmore Cottage », où vivent le duc et la duchesse de Sussex, dans l’enceinte du château de Windsor, a aussi indiqué le palais.

Ces derniers jours, la naissance avait semblé imminente, le palais de Kensington, qui gère sa communication, ayant annoncé vendredi que le prince Harry annulait une partie d’une visite prévue cette semaine aux Pays-Bas.

– James ou Arthur ? –

Les Britanniques attendent maintenant impatiemment de connaître le prénom de l’enfant, Alexander, Arthur, ou James figurant parmi les favoris des bookmakers.

Une naissance royale suscite toujours énormément de spéculations au Royaume-Uni, mais celle-ci a particulièrement attisé la curiosité car le couple royal voulait se tenir le plus possible à l’abri des regards.

Harry et Meghan avaient prévenu début avril qu’ils « partageraient la bonne nouvelle » de la naissance après l’avoir célébrée « en privé et en famille », prenant ainsi le contrepied du prince William et de son épouse Kate qui ont présenté leurs trois enfants immédiatement après leurs naissances à la presse internationale.

L’arrivée de Meghan, une Américaine métisse, divorcée, et féministe, avait été vue comme apportant un vent de modernité sur la famille royale.

Le lieu de son accouchement n’a pas été précisé. Selon plusieurs médias britanniques, Meghan aurait donné naissance à domicile, rompant avec la tradition qui veut que les enfants royaux soient mis au monde dans l’aile privée de l’hôpital St Mary à Londres.

Pour fêter l’événement, le London Eye, la grande roue de Londres située au bord de la Tamise, s’illuminera en rouge, blanc et bleu. Dans la capitale, le message « It’s a baby boy! » défilait déjà lundi après-midi en haut de la tour de télécommunications BT Tower.

« Je suis très heureuse! », se réjouissait Giulia Silvestri, une touriste italienne, devant le palais de Buckingham dans la cour duquel la proclamation de la naissance signée des médecins royaux a ensuite été placée sur un chevalet. Les Britanniques Linda Stokes et Samantha Smith ont souhaité « Bonne chance! » aux nouveaux parents.

Source: AFP


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
franckprovost
Share With: