fbpx
HomeACTULe requin volant, une photo qu’on ne réalise qu’une fois dans sa vie

Le requin volant, une photo qu’on ne réalise qu’une fois dans sa vie

Un photographe occasionnel a immortalisé un grand requin blanc sautant complètement hors de l’eau, à quelques mètres d’un surfeur.

Cette photo a été prise mardi par Nathan McLaren pendant qu’il regardait les surfeurs à Swansea Heads, au sud de Newcastle, en Nouvelle-Galles du Sud.

Âgé de 33 ans, M. McLaren observait Daniel Caban (le surfeur sur la photo) dompter les vagues à une cinquantaine de mètres de la plage, lorsque le prédateur de 3,3 mètres de long a jailli hors de l’eau.

M. McLaren a déclaré : « J’étais sur la plage en train de photographier les surfeurs du coin quand j’ai capturé, par le plus grand des hasards, cette magnifique photo».

« Quand Daniel l’a vue, il en est resté bouche bée. Cela faisait une heure qu’il était dans l’eau et je lui avais dit que des requins se nourrissaient tout le temps dans cette zone ».

Bien entendu, le requin n’était pas là pour l’attaquer, mais il se nourrissait, c’est indéniable.

« La formation de la baie fait en sorte qu’une vague arrive de la droite puis une autre de la gauche, ce qui ramène beaucoup d’eau au centre et aussi pas mal de nourriture je suppose ».

« Les poissons de la baie sont attirés par cette nourriture et ensuite viennent les plus grands prédateurs ».

M. McLaren croit avoir aperçu le requin une première fois 30 minutes avant de prendre la photo. Mais la rapidité avec laquelle le squale s’est déplacé a fait douter M. McLaren.

« En revanche, dès qu’on l’a vu la seconde fois, des gars ont essayé d’appeler les surfeurs, on a klaxonné pour les prévenir et j’ai agité mon T-shirt ».

M. McLaren comprend que les gens soient inquiets à propos des requins mais il désapprouve l’abattage de ceux-ci comme en Australie-Occidentale après deux attaques mortelles en deux semaines.

Il a expliqué : « Si vous voyez un serpent alors que vous campez, vous allez continuer de camper… Je suis fermement convaincu qu’il faut respecter leur habitat. Évidemment, ce qui s’est passé en Australie-Occidentale est une tragédie, mais je ne crois pas qu’abattre les requins soit la bonne solution ».

« Je pense que nous possédons les technologies capables de les éloigner ».

Source : The Guardian

Share With: