fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeBONS PLANSLe Ritz, un cinéma « old-school » à Randwick

Le Ritz, un cinéma « old-school » à Randwick

gjfood

Quoi de mieux qu’une séance de cinéma pour se divertir tout en perfectionnant son anglais ? Oui, me direz-vous, mais encore faut-il trouver l’endroit adapté. À Sydney, ce ne sont pas les salles sombres qui manquent.

Cependant, un cinéma se distingue de la masse. Le Ritz, situé à Randwick ( non loin de Coogee ), est le lieu qui fera de votre sortie ciné une escapade réjouissante.

Un lieu sorti tout droit d’un teenage movie

Lorsqu’on le voit de l’extérieur, on est immédiatement frappé par son architecture singulière. Érigé en 1937 par l’architecte Aaron Bolot, le Ritz est l’un des deux derniers cinémas de style art-déco à Sydney. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne passe pas inaperçu au milieu des aimables bâtisses à deux étages de Randwick. Quand on prend le temps de contempler sa façade lumineuse où s’étalent les titres de films du moment, on se dit qu’il pourrait tout à fait être le décor d’un teenage movie où d’une production hollywoodienne vaguement kitsch, style La La Land. Le bâtiment, classé au Patrimoine de Nouvelles-Galles du Sud, vaut donc à lui seul le détour.

Mais ce n’est pas tout. Le Ritz présente une autre particularité : c’est un cinéma indépendant. Il s’agit d’un business familial ayant passé 22 ans entre les mains d’un seul et même couple de propriétaires, Antoinette et Jack. Si ces derniers ont récemment pris leur retraite, ils ont assuré aux fidèles de l’établissement que « le futur du Ritz était entre de bonnes mains », les nouveaux propriétaires étant également des indépendants « passionnés de cinéma ». En d’autres termes, malgré l’arrivée de nouvelles têtes aux manettes, la qualité – et la diversité filmographique – devraient toujours être au rendez-vous.

En salle, une programmation plus que variée

Parlons-en, justement, des films. Que peut-on voir au Ritz ? La programmation y est éclectique. Les blockbusters de Marvel y côtoient des films d’auteur et des classiques remasterisés. Le cinéma s’illustre spécialement sur ce dernier point. Des films emblématiques, à l’instar de Fight Club, Gone with the Wind ou La Dolce Vita y sont régulièrement projetés. Vous désirez vous constituer une culture cinématographique, histoire de briller en soirée ? Le Ritz saura vous satisfaire.  Au programme des projections vintage pour le mois d’avril : The Bodyguard, Reservoir Dogs, Pulp Fiction

 Et si vous n’êtes pas portés sur le cinéma des décennies passées, rassurez-vous : vous pouvez également y retrouver les sorties les plus récentes. En résumé, au Ritz, il y en a pour tous les goûts. Oubliez les sous-titres, en revanche : la plupart des films en anglais n’en comportent pas. Si leur absence peut déconcerter le spectateur francophone, il s’agit aussi et surtout d’une occasion en or de se familiariser avec la langue de Shakespeare ! Pour un prix qui plus est accessible, surtout pour les étudiants. Le lundi soir, il est par exemple possible de bénéficier d’une place à 6$ ( 3,60€ environ ) sur présentation de la carte d’étudiant. Le Ritz n’est pas seulement atypique : il est aussi accessible. Autant financièrement que géographiquement, puisqu’il ne faut compter qu’une demi-heure en bus depuis le CBD, en empruntant les lignes 372, 373, 376 ou 377.

En définitive, le Ritz est bien davantage qu’un cinéma. D’ailleurs, c’est également un bar. Au premier étage de l’édifice se niche en effet un petit comptoir où l’on peut commander toutes sortes de consommations alcoolisées et non alcoolisées.

La terrasse, située à ce même étage, vous permettra de trinquer en profitant des derniers rayons du soleil. Enfin, les plus nostalgiques d’entre vous seront ravis : l’une des trois enseignes sydnéennes de la fameuse crêperie Four Frogs se trouve juste en face du Ritz…

Le Ritz se trouve au 45, St. Pauls Street, à Randwick. Pour plus d’informations : https://www.ritzcinema.com.au/Page/Home


N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
Share With: