fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULe saviez-vous ? – Ces inventions australiennes qui ont changé la face du monde, 2/2

Le saviez-vous ? – Ces inventions australiennes qui ont changé la face du monde, 2/2

franckprovost

Si l’on vous dit inventions australiennes, vous pensez sans doute vegemite et footy. Alors on vous l’accorde, il n’y a bien eu que les Australiens pour inventer de la confiture salée aux vitamines et du rugby sur un terrain de cricket. Mais l’ingéniosité Aussie a aussi donné naissance à des inventions qui ont transformé notre monde, sans que l’on sache forcément qu’elles viennent de Down Under. Du Wi-Fi à l’échographie en passant par la perceuse électrique, Le Courrier Australien vous propose un petit cours en deux parties sur les plus grandes inventions australiennes (la première partie à retrouver ici).

Le Wi-Fi

Le Wi-Fi, on est aujourd’hui plus d’un milliard à s’en servir… sans savoir vraiment ce que c’est, ni surtout qui l’a inventé. A proprement parler, le (et non la) Wi-Fi est un ensemble de protocoles de communication sans fil régis par les normes du groupe IEEE 802.11. En clair, c’est une technique qui permet la communication sans fil entre divers appareils (ordinateur, smartphones, téléviseur…) grâce à des ondes radioélectriques. Et c’est en Australie que les premiers fondements de cette technologie furent posés, au début des années 1990. Publiés en 1992, les travaux de John O’ Sullivan et d’autres chercheurs du CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation, l’équivalent du CNRS français) permirent en effet quelques années plus tard la création des normes IEEE 802.11, utilisées aujourd’hui dans les réseaux sans-fil du monde entier. En 1996, Le CSIRO entama d’ailleurs une action en justice contre Microsoft, Apple et Dell pour obtenir le paiement de royalties pour l’utilisation de brevets que l’organisation avait déposés la même année pour protéger ses recherches. 13 ans plus tard, le CSIRO obtint ainsi un dédommagement à l’amiable de 200 millions de dollars américains.

L’implant auditif (ou cochléaire)
Schéma d'un implant cochléaire moderne.

Schéma d’un implant cochléaire moderne.

Petits appareils électroniques remplaçant les fonctions endommagées de l’oreille interne, les implants cochléaires furent inventés en Australie au début des années 1970. C’est le Pr. Graeme Clark, de l’Université de Melbourne, qui fut à l’origine de l’invention, et qui l’implanta pour la première fois sur un être humain en 1978. Contrairement aux prothèses auditives qui amplifient les sons, ces implants remplissent les fonctions prises en charge par les parties endommagées de l’oreille interne (ou cochlée) afin d’envoyer au cerveau des signaux sonores. Depuis leur invention, ces implants ont redonné l’ouïe à près de 200 000 personnes sourdes et malentendantes.

L’échographie

A la fin des années 1950, une unité de recherche sur les ultrasons fut créée en Australie en réponse à des inquiétudes croissantes sur les effets des rayons X sur les femmes enceintes. Baptisée l’Ultrasonics Research Section of the Commonwealth Acoustrics Laboratories Branch, cette unité découvrit en 1961 qu’il était possible de différencier les échos renvoyés par des ultrasons émis dans le corps, selon les tissus que ces derniers rencontrent. Une fois enregistrés et transformés en signal vidéo, les chercheurs australiens comprirent que ces échos permettaient de reconstituer en images les tissus de l’organisme. L’échographie était née.

La perceuse électrique

Les bricoleurs du monde entier peuvent lui dire merci : en 1889, l’ingénieur électricien Arthur James Arnot, de l’Union Electric Company of Melbourne, fit breveter avec son collègue William Brain la première perceuse électrique du monde. Certes, on était encore loin de la perceuse portable dernier cri vendue aujourd’hui dans votre magasin de bricolage favori, mais le principe reste bien similaire : un outil de perçage dont la force motrice est fournie par un moteur électrique.

Le cubiteneur de vin
Le premier cubi de vin, inventé en 1965 par Thomas Angrove.

Le premier cubi de vin, inventé en 1965 par Thomas Angrove.

Le cubi, made in France ? Raté ! Le cubiteneur de vin fut inventé en 1965 par Thomas Angrove. Décrit dans sa demande de brevet comme un « contenant et emballage amélioré » pour liquides, cette boîte en carton contenant une poche de 1 gallon (3,8 L) de vin n’avait toutefois pas le robinet qui orne les cubi modernes : à l’époque, on refermait son cubi avec une cheville en bois. Cheers!

Les toilettes à double chasse

Alors oui, vous ne vous êtes sans doute jamais demandés où a été inventée la double chasse de vos WC. Mais désormais, vous saurez que cette formidable invention nous vient d’Australie, et plus précisément d’Australie-Méridionale. Cet état, l’un des plus secs d’Australie, fait régulièrement face à des sécheresses majeures. En 1981, grâce à un prêt public, l’entreprise Caroma lança ainsi la première toilette à chasse double, avec 11 litres pour une chasse entière et 5,5 litres pour une chasse réduite, permettant des économies d’eau considérables. L’invention fut jugée si efficace qu’elle fut bientôt rendue obligatoire dans les nouveaux bâtiments de tous les états australiens, à l’exception du NSW.


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
NCT
Share With: