fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULe sénateur Brian Burston veut réformer ABC pour y diffuser des programmes patriotiques

Le sénateur Brian Burston veut réformer ABC pour y diffuser des programmes patriotiques

Lors de son premier discours en tant que sénateur du parti politique australien One Nation, Brian Burston a vivement critiqué la chaîne australienne ABC pour son manque de patriotisme et a réaffirmé son souhait de voir la politique d’immigration de l’Australie s’endurcir.

C’est dans un discours devant le Parlement fédéral que le sénateur a proposé de créer une nouvelle société de diffusion patriotique capable de mieux représenter l’identité des Australiens. La discrimination contribuant, selon lui, à préserver la paix dans le pays, le sénateur regrette l’absence de programmes conservateurs sur la chaîne nationale ABC.

Pour attaquer la politique d’immigration que l’Australie mène et qu’il qualifie de « multiculturalisme agressif », l’ancien conseiller municipal et nouveau sénateur du NSW appelle à une refonte d’ABC et de SBS pour former une nouvelle chaîne de télévision intitulée Patriotic Broadcasting Corporation, en adéquation avec la « nation australienne historique ».

Dans son discours conservateur, Brian Burston continue son offensive contre la chaîne en déclarant que ABC a « abandonné depuis longtemps tout semblant de patriotisme », et affirme que le média australien serait au service des immigrants et des Australiens autochtones.

Après s’en être pris à ABC, le sénateur de One Nation réaffirme ses positions nationalistes en s’inspirant du discours de la leader du parti, Pauline Hanson, tenu au Parlement en 1997, déclarant que l’Australie est « submergée » par une vague d’immigrants à l’origine de la crise du pays. « Cette crise n’est pas causée par le racisme blanc. Elle ne résulte pas de l’intolérance chrétienne. Elle est causée par les gouvernements libéraux. », ajoute-t-il. Dans un appel à la la réduction de l’immigration musulmane, l’ancien conseiller municipal australien assure que son parti « ne préconise pas l’immigration raciale sélective, mais cherche à réduire l’incompatibilité culturelle, évidente dans le cas de l’immigration islamique ».

Pour appuyer ses propos, le sénateur Burston a déclaré que les résultats de l’enquête de la Fondation Scanlon concernant la cohésion sociale ont montré qu’il y avait eu une forte baisse correspondant à la montée de la «diversité culturelle ethnique» en Australie. « Les choses ont changé depuis les années 1950 et 1960, déclare-t-il. A l’époque, nous étions pauvres, mais nous savions que l’Australie nous appartenait.» Pour finir, Brian Burston a certifié au Parlement que la politique d’immigration des travaillistes contribuait à une augmentation de la criminalité et de la violence sur l’île-continent.

Lors de son discours, bon nombre de sénateurs Verts ont quitté la salle.

Source : http://www.smh.com.au/federal-politics/political-news/one-nation-senator-brian-burston-calls-for-a-new-patriotic-broadcasting-corporation-20161011-grzi4c.html

Audrey Couppé de Kermadec

Share With: