fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULe téléchargement illégal pourrait coûter cher aux Australiens

Le téléchargement illégal pourrait coûter cher aux Australiens

franckprovost

Télécharger illégalement Game of Thrones, c’est du vol. Et si vous vous y risquez, vous pourriez bien payer le prix fort.

Ce n’est pas le Courrier Australien qui le dit, mais bien l’Industrie Australienne du Film et de la Télévision, alors même que le très attendu premier épisode de la huitième et dernière saison paraît aujourd’hui.

Un Australien sur 10 adepte du téléchargement illégal

Game of Thrones est la série la plus piratée au monde, et l’Australie caracole en tête du classement recensant le plus grand nombre de téléchargements non autorisés. De nombreux puristes affirment qu’HBO, le diffuseur officiel de la série, traque désormais les contrevenants avec la plus grande férocité. Cependant, peu d’actions concrètes de lutte contre le téléchargement illégal ont jusqu’ici été mises en œuvre.

Les détracteurs de ces pratiques affirment qu’elles représentent un crime affectant l’industrie locale autant que les grands producteurs. Selon un sondage mené par finder.com.au, 32% des Australiens seraient fans de Game of Thrones. Parmi eux, 30% seraient prêts à recourir à l’illégalité pour regarder les épisodes de la série. Il existe deux principales manières de le faire : pirater soi-même lesdits épisodes, ou demander une copie à un tiers.

À l’issue de la diffusion de la saison 7, une étude a révélé qu’environ 1,77 million d’Australiens auraient eu recours au téléchargement illégal. « Ce ne sont pas seulement les revenus de la série qui sont menacés. Même l’investissement général dans le secteur audiovisuel est dorénavant remis en cause » a déclaré Lori Flekser, directeur exécutif de Creative Content Australia.

« Ce n’est pas un crime dérisoire »

De son côté, Simon Bush, patron de l’Australian Home Entertainment Distributors Association, a ajouté que Foxtel, qui détient les droits de Game of Thrones en Australie, soutenait activement les productions locales. « Si nous voulons que des films soient crées chez nous, alors il faut cesser de pirater Game of Thrones et s’acquitter de la petite somme demandée pour un abonnement. »

Bush affirme que le piratage a un impact sur toute l’industrie du divertissement. Les cinémas et les magasins dédiés pâtiraient également largement de ces pratiques. « Ce n’est pas un crime dérisoire. En téléchargeant illégalement, vous ne faites pas que faire les poches des stars et des studios d’Hollywood. »

Et Flekser de conclure que ces délits exposent ceux qui les commettent à des poursuites, mais aussi à l’apparition de virus sur leurs ordinateurs personnels. « Nous aimerions donc encourager les parents à surveiller leurs enfants » a-t-elle déclaré.

Depuis la diffusion de la dernière saison, de nouvelles lois anti-piratage sont entrées en vigueur. En conséquence, la proportion d’Australiens téléchargeant illégalement au moins une fois par mois est passée de 29% à 19%.

 Source : 7News


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
nc
Share With: