fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULe vote par internet “fortement encouragé” pour les élections consulaires

Le vote par internet “fortement encouragé” pour les élections consulaires

tfm

Le gouvernement veut “fortement encourager” le vote par internet, en raison du Covid-19, pour les élections des 442 conseillers des Français de l’étranger et des 68 délégués consulaires, les 29 et 30 mai, a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

Le ministère souligne que le Conseil scientifique a émis un avis positif à l’organisation du scrutin. Il a recommandé “que l’ensemble des opérations liées aux élections, y compris le vote, se déroulent de la manière la plus dématérialisée possible, par internet, et que les opérations de vote se tenant dans des lieux et bureaux physiques soient réduites au strict minimum”.

“Le recours au vote par internet sera fortement encouragé”, ajoute le ministère, qui entend également réduire ainsi l’abstention.

“Avec ces élections consulaires, les 1,2 million de Français établis hors de France, inscrits sur les listes, vont désigner leurs élus locaux. Le vote à l’urne sera complété par la possibilité de voter par internet, de façon totalement sécurisée, ce qui favorisera, je l’espère, une meilleure participation au scrutin”, a commenté Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger et de la Francophonie.

Le gouvernement veut développer d’autres formes de vote, dont le vote par internet, car il craint une faible participation pour ces élections comme pour les régionales de juin, à l’image du second tour des municipales fin juin 2020 qui a connu une abstention historique de près de 60%, due notamment à l’épidémie de Covid-19.

Pour les régionales, une mission d’information du Sénat a écarté le recours au vote par correspondance ou par internet, estimant que ces dispositifs n’étaient pas encore assez sécurisés.

Les conseillers des Français de l’étranger sont consultés sur toute question “relative à la protection sociale et à l’action sociale, à l’emploi, à la formation professionnelle et à l’apprentissage, à l’enseignement français à l’étranger et à la sécurité”. Ils élisent les 90 conseillers de l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE). Avec les délégués consulaires, ils participent à l’élection des sénateurs des Français de l’étranger.

Share With:
Tags