fbpx
HomeACTU[ LEARN FRENCH ] Le maillot jaune du Tour de France

[ LEARN FRENCH ] Le maillot jaune du Tour de France

Le Tour de France, l’une des plus célèbres compétitions de cyclisme, débute sa 106ème édition ce week-end. L’emblème de ce tour, le maillot jaune, fête lui ses 100 ans. Retour sur l’histoire d’un maillot qui a fait rêver des générations de coureurs

En cent ans, le classique maillot est devenu un gilet même s’il est toujours aussi jaune. Mais pourquoi ? Encore une fois, ce serait à cause des journalistes… Selon une hypothèse, la décision de distinguer le meneur de la course viendrait d’Henri Desgrange, rédacteur en chef à l’époque du journal L’Auto et patron du Tour. S’il est jaune, c’est tout simplement parce que les pages du journal l’étaient aussi. De la même manière, le meneur du Giro, célèbre tour d’Italie, porte un maillot rose car c’est la couleur du fameux quotidien sportif milanais, la Gazzetta dello Sport.

C’est le 19 juillet 1919 que ce maillot est porté pour la première fois. Seize ans après la création de la Grande Boucle, son créateur Henri Desgrange avait annoncé : “A l’avenir, le routier figurant à la première place du classement général sera porteur d’un maillot spécial “. Eugène Christophe le portera à Grenoble pour la première fois mais ne parviendra pas à le garder jusqu’à l’étape finale à Paris. C’est normal. En général, les cyclistes ne le gardent qu’un ou deux jours. Au-delà de dix jours en jaune, on entre dans cercle déjà fermé puisque seuls 50 coureurs ont atteint ce total dans leur carrière. 19 coureurs ont reçu au moins vingt maillots jaunes. En tout, depuis cent ans, 271 cyclistes l’ont porté. Il existe trois malchanceux qui l’ont perdu le dernier jour du Tour.

Pour gagner ce maillot, les officiels calculent le temps le plus rapide sur l’ensemble de la course. Il est ensuite remis au leader du classement général, qui le porte lors de l’étape suivante. Et parce qu’il est basé sur le temps et non pas les points, le jaune n’ira pas forcément au vainqueur de l’étape le jour donné.

Cette année, le départ se fait à Bruxelles, en Belgique. Une façon de rendre hommage à celui qui l’a le plus porté dans l’histoire, Eddy Merckx et de célébrer les cinquante ans de sa première victoire. Il l’aura eu sur ses épaules 111 fois en tout, soit trois mois et une semaine de sa vie. Bernard Hinault l’a porté 79 jours ; Miguel Indurain, 60 ; Chris Froome, 59 ; et Jacques Anquetil, 51.

Depuis 1919, la France a porté 84 fois le maillot jaune, en deuxième position, c’est la Belgique avec 56 fois, puis l’Italie. L’Australie, elle, est à 7 fois. Cette année, de nombreuses équipes comptent des cyclistes australiens. Depuis la victoire de Cadel Evans en 2011, l’intérêt des Australiens grandit. SBS retransmet les 21 étapes, soit 23 jours de vélo, en direct.

Il existe aussi le maillot vert, le maillot à pois et le maillot blanc. Mais ça, c’est une autre histoire.

Rendez-vous donc samedi 06 juillet à 21h30 pour 194,5 km !

Vocabulaire

un emblème : an emblem, an icon.

des coureurs : runners, riders.

un rédacteur en chef : an editor-in-chief.

un patron : a boss.

des cyclistes : cyclists.

rendre hommage : to pay tribute to.

les épaules : shoulders.

Retransmettre : to broadcast.

Maillot à pois : polka dot jersey.


In English please! 

The Tour of France, one of the most famous cycling competitions, begins its 106th edition this weekend. The emblem of this Tour, “le Maillot Jaune” literally in English, “the yellow jersey” , celebrates its century anniversary. A look back at the history of a jersey that has made a generations of runners dream. 

In one hundred years, the classic jersey has become a vest even if it’s still as yellow as ever. But why this color? Again, journalists would be guilty… According to one hypothesis, it’s a decision from Henri Desgrange, L’Auto‘s editor-in-chief at this time and boos of the Tour. If the jersey is yellow, it’s because the pages in the newspaper were yellow too. In the same way, the leader of the Giro Tour, in Italy, wears a pink jersey because it’s the color of the famous newspaper Milanese sports daily, La Gazetta dello Sport.

It was on July 19, 1919 that this jersey was first worn. Sixteen years after the creation of the Grande Boucle, its creator Henri Desgrange announced: “In the future, the truck driver in first place in the overall ranking will wear a special jersey”. Eugène Christophe will wear it in Grenoble for the first time but will not be able to keep it until the final stage in Paris. That’s normal. Cyclists usually only keep it for one or two days. After ten days in yellow, they enter an already closed circle since only 50 riders have reached this total in their career. 19 riders received at least 20 yellow jerseys. In total, 271 cyclists have worn it over the past 100 years. There are three unlucky people who lost him on the last day of the Tour.

After each stage, officials calculate who has the fastest time across the entire race. The jersey then goes to the overall leader, who gets to wear it in the following stage. And because it’s based on time and not points, the yellow won’t necessarily go to the given day’s stage winner.

This year, the departure is in Brussels, in Belgium. A way to pay tribute to the man who wore it the most in history, Eddy Merckx, and to celebrate the 50th anniversary of his first victory. He will have had it on his shoulders 111 times. In all, it means three months and a week of his life. Bernard Hinault wore it for 79 days; Miguel Indurain, 60; Chris Froome, 59; and Jacques Anquetil, 51.

Since 1919, France has worn the yellow jersey 84 times, Belgium is in second place with 56 times, followed by Italy. Australia, on the other hand, is at 7 times. This year, many teams have Australian cyclists on their ranks. Since Cadel Evans’ victory in 2011, Australian interest has been growing. SBS is broadcasting live the 21 stages, so, 23 days of cycling.

It exists also the green, polka dot, and white jerseys. But it’s another story.

See you Saturday, July 6 at 9:30 pm for 194.5 km!


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: