fbpx
HomeACTU[ LEARN FRENCH ] – Les folles traversées de la Manche par les airs dans l’Histoire

[ LEARN FRENCH ] – Les folles traversées de la Manche par les airs dans l’Histoire

Après une tentative ratée quelques jours auparavant, Franky Zapata a finalement parcouru la Manche par les airs sur son Flyboard dimanche 4 août. Une première sur cette plateforme à turboréacteurs qui est cependant loin d’être la première traversée par les airs avec un engin insolite : avant lui, des dizaines d’inventeurs se sont essayés à la traversée mythique, redoublant d’imagination et d’ingéniosité. 

Désormais l’Angleterre n’est plus une île” déclarait Louis Blériot il y a 110 ans, alors qu’il venait de franchir les côtes anglaises, devenant le premier à traverser la Manche en avion. Il ne s’en doutait pas, mais ce record et cette phrase allaient marquer le début d’un mythe : traverser la Manche par tous les moyens. Depuis, les inventions atypiques, sportives et sophistiquées se sont enchaînées, faisant de la traversée un lieu de tous les records.

Louis Blériot n’était cependant pas le premier à rejoindre la France à l’Angleterre par les airs. Avant lui, en 1785, le Français Jean-Pierre Blanchard et son mécène américain John Jeffries s’étaient déjà jetés à l’eau, entreprenant une traversée réussie en montgolfière depuis le château de Douvres jusqu’aux côtes françaises près de Boulogne-sur-Mer, presque trois heures plus tard. L’expédition n’avait pas été des plus sereines, puisqu’au “dessus de la mer, leur ballon avait baissé considérablement (…) ce qui les avait mis dans la nécessité de jeter à l’eau leurs ancres, tout ce qu’ils avaient dans leur nacelle, même leurs habits et un chapeau” d’après le procès verbal de la descente.

Presque 120 ans plus tard, le 25 juillet 1909, Louis Blériot participe à un concours lancé par le “Daily Mail” qui promet 1000 livres sterling à celui qui parviendra à traverser la Manche en avion. Tandis que son concurrent Hubert Latham échoue le 19 juillet, lorsque son moteur lâche à 18kms des côtes françaises, Louis Blériot rejoint Douvres depuis Calais 37 mins après son décollage le 25 juillet. Cet exploit est suivi de nombreux autres, dont la première traversée en avion par une femme, Harriet Quimby, une américaine, en 1912. La traversée de 59 minutes, de Douvres à une plage près de Neufchatel-Hardelot aura échappé à l’attention du public, puisque effectuée un jour après que le Titanic ait coulé. Bien plus tard, en 1984, les Français Gérard Feldzer et Alain Souchon, établissent un nouveau record du monde de la traversée Londres-Paris.

Plus atypique, le Français Yves Marre parcourt la Manche avec son “Propulsar”, un parapente à moteur en 1988, devenant le premier à réaliser la traversée en décollant et atterrissant sur les pieds grâce à son appareil.

En 2003, c’est Félix Baumgartner qui marque les esprits avec sa machine aux airs de super-héros : équipé d’un aileron en carbone, l’Autrichien a décidé de traverser la Manche…en chute libre ! Avec son aileron, il saute d’un avion au-dessus de Douvres, chute pendant une dizaine de minutes à plus de 200 km/h, pour finalement ouvrir son parachute au-dessus du Cap Blanc-Nez près de Calais.

Parmi les nombreuses autres traversées insolites, on peut aussi noter celle de Gérard Feldzer et Pierre Chabert avec un dirigeable électrique “une espèce de soucoupe volante, moitié ballon, moitié soucoupe, avec un moteur électrique” en 2014, ou encore celle de la voiture volante de Bruno Vezzoli et Jérôme Dauffy en 2017.

Comme le souligne Gérard Feldzer, “nous sommes le pays qui compte le plus de constructeurs amateurs“. Les folles inventions ne font donc que commencer…

Petit bonus écologique : la traversée gonflée de Jonathan Trappe porté par un bouquet de 55 ballons multicolores gonflés à l’hélium en 2010.

Vocabulaire :
la Manche = the English Channel
tentative = attempt
par les airs = by air
traversée = crossing
engin = machine
avion = plane
montgolfière = hot-air balloon
parapente = paraglider
chute libre = free fall
voiture volante = flying car


In English Please !

 

On Sunday 4 of August, after a failed attempt a few days before, Franky Zapata finally crossed the English Channel by air on his Flyboard. A new record on a jet-powered hoverboard but far from being the first crossing by air with an unusual machine : before him, dozen of inventors tried the legendary crossing, with always more creativity and ingeniosity.

Britain is no longer an island” said Louis Blériot 110 years ago, after he had become the first man to cross the English Channel by plane. He didn’t know that his record and famous declaration will encourage a myth : crossing the English Channel by any way. Since then, uncommon, sportive and sophisticated inventions have come after one another, changing the English Channel in a place where record happens.

However, Louis Blériot wasn’t the first one to travel from France to England by air. Before him, in 1785, the French Jean-Pierre Blanchard and his american sponsor John Jeffries already took the plunge in crossing the English Channel from the Douvres Castle to the coast of France near Boulogne-sur-Mer, almost three hours later. The expedition wasn’t very calm as “above the sea, their balloon kept significantly descending (…) they had to throw over their anchors, everything that was in their basket, even their clothes and a hat” according to the statement of the trip.

Almost 120 years later, on 25 of July in 1909, Louis Blériot is part of a contest organized by “The Daily Mail” which offers 1000 pounds to the person who will cross the English Channel by plane. While his opponent Hubert Latham fail to succeed on 19 of July when his engine stops 18 kms away from France, Louis Blériot makes it to Douvres from Calais 37 mins after his takeoff on 25 of July. This feat is followed by many other ones, such as the first crossing of the English Channel by a women, an american called Harriet Quimby in 1912. Her 59 minutes flight time did not receive much media attention, as the Titanic sank the evening before. Much later after this accomplishment, in 1984, the French Gérard Feldzer and Alain Souchon, established a new record of the London-Paris crossing.

In a more uncommon way, the French Yves Marre managed to cross the sea in 1988 with his “Propulsar”, a paraglider with an engine, becoming the first man to cross the English Channel in takingoff and landing on his foots thanks to his machine.

In 2003, Félix Baumgartner drawn public attention with a specially-designed carbon-fibre wing, completing a freefall flight accross the English Channel. With his wing, Baumgartner leapt from an aircraft, fell during a dozen of minutes, to finally open his parachute over the Cap Blanc-Nez near Calais.

Among the numerous uncommon crossing of the English Channel, one can mention Gérard Feldzer and Pierre Chabert crossing in 2014 with an electric-powered balloon, “a kind of  flying saucer, half balloon, half saucer with an electric motor” but also Bruno Vezzoli and Jérôme Dauffy’s 2017 crossing with a flying car.

As Gérard Feldzer said, “France is the country were there is the most of amateur makers“. The crazy inventions have just begun…

A more ecological bonus : Jonathan Trappe’s 2010 audacious crossing with 55 colored helium balloons.


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Share With: