fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULégislatives australiennes: l’écart se resserre dans les intentions de vote

Législatives australiennes: l’écart se resserre dans les intentions de vote

tfm

L’écart se resserre nettement dans les intentions de vote aux législatives australiennes du 18 mai même si l’opposition de centre gauche conserve une légère avance sur le gouvernement conservateur, selon un sondage Newspoll publié lundi.

Préféré par 51% des sondés, le parti travailliste de Bill Shorten n’a plus que deux points d’avance sur la coalition au pouvoir du Premier ministre Scott Morrison (49%), un écart qui se situe dans les limites de la marge d’erreur. Pendant des mois, les sondages avaient prédit aux travaillistes une victoire écrasante.

Les deux hommes ont eu, lundi soir, leur premier débat électoral télévisé. Pour l’heure, la campagne s’est traduite par des attaques réciproques et des accusations outrancières.

Le parti travailliste est plus populaire que le parti libéral de M. Morrison. Mais la cote de popularité personnelle du Premier ministre sortant, un chrétien évangélique, est supérieure à celle de M. Shorten, un ancien syndicaliste.

Les libéraux tentent de présenter le scrutin comme un référendum sur le chef de l’opposition. Les travaillistes se focalisent sur un programme pour séduire les classes moyennes et populaires.

Le système électoral australien est très complexe et encourage les alliances entre grandes formations et petits partis. Les électeurs classent les candidats par ordre de préférence selon la procédure dite du « vote préférentiel ».

D’après le sondage, le magnat des mines Clive Palmer a gagné en popularité. L’homme d’affaires controversé a dépensé des dizaines de milliards de dollars en publicité pour tenter de compter dans la campagne.

Son message « Make Australia Great », qui fait écho à la campagne victorieuse de Donald Trump à la présidentielle américaine en 2016, s’affiche sur les panneaux publicitaires et les écrans de télévision.

Les électeurs sont appelés à pourvoir la totalité des 151 sièges à la Chambre des représentants et élire 40 sénateurs sur 76.

Le sondage a été réalisé entre les 26 et 28 avril auprès d’un échantillon de près de 2.400 électeurs.


N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
Share With: