fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULes 13 choses que vous n’entendrez jamais dans la bouche d’un touriste australien

Les 13 choses que vous n’entendrez jamais dans la bouche d’un touriste australien

nc

Les Australiens sont souvent identifiables à l’étranger, non pas comme pour la plupart des nationalités par des caractéristiques propres, mais davantage par les phrases que vous n’entendrez jamais d’un Australien. 

Les Australiens sont certains de faire le café mieux que le reste du monde. Personne ne revient d’outre-mer enthousiasmé par le café, ils sont d’ailleurs heureux de retrouver leur boisson quand ils rentrent.

« C’est la plus belle plage que j’ai jamais vue.« 

Vous ne pouvez pas impressionner un Australien avec une plage. C’est une règle générale que les offices de tourisme du monde entier devraient prendre en compte. Les plages méditerranéennes, caribéennes, de l’océan indien et des îles du Pacifique sont toutes charmantes, mais elles ne sont pas aussi belles que celles que nous avons chez nous.

« J’adorerais visiter ce pays – mais c’est trop loin.« 

C’est une complainte que vous entendez souvent d’autres voyageurs, notamment américains, mais aussi britanniques et européens. Ils aimeraient aller quelque part, mais c’est trop loin. Les Australiens sont différents. Leur destination de vacances classique — Londres — se trouve à 24 heures de vol. Pour eux, faire une escapade de neuf heures en Asie ; ce n’est rien ! Ils iront n’importe où, n’importe quand.

« Des vacances trop longues… je n’ai pas envie d’être absent.« 

C’est un autre exemple évoqué par d’autres nationalités, souvent par des personnes qui ne reçoivent pas beaucoup de vacances, qui ne veulent pas s’absenter de leur bureau plus de deux semaines. Les Australiens ne sont pas comme ça. Ils peuvent aisément pendre un mois de congé voir deux s’ils pouvaient l’obtenir. Ils peuvent aussi prendre une année entière à la fin de leurs études, à la fin de la vingtaine, ou après avoir eu des enfants… En fait, à peu près à tout moment.

« Je ne mangerai rien de bizarre.« 

La position australienne sur ce qui est « étrange » en matière de nourriture est très différente de celle de nombreux autres pays, principalement parce que les Australiens sont déjà exposés à de nombreuses cuisines dans leurs villes natales. Vous pouvez trouver en Australie des voyageurs asiatiques qui ont constamment besoin de riz et de nouilles ; vous trouverez également des Européens qui ne toucheront rien d’épicé. Les Australiens, ont, pour autant dire, grandi avec des aliments du monde entier.

« C’est tellement bon de se retrouver avec d’autres Australiens.« 

La plupart des Australiens n’admettront jamais qu’ils sont à la recherche de compatriotes. Les seules exceptions concernent l’Australia Day ou le jour des grandes finales de cricket !

« Que vont pensez les gens de nous ?« 

Les Australiens, en général, sont de bons voyageurs. Ils font tout comme les locaux lorsqu’ils sont à l’étranger. Ils suivent les coutumes locales, sont généreux et respectueux. La seule chose qui semble leur poser problème est la réduction de leur consommation d’alcool au profit des sensibilités locales.

« Le loyer ici est incroyablement cher.« 

Les Australiens obsédés par la propriété adorent demander aux habitants d’autres pays le montant de leur loyer. Et à moins que vous ne soyez en Suisse, au Japon, ou peut-être en Suède, la réponse sera inévitablement un tel montant minuscule du montant que nous payons en Australie, de sorte que vous évaluez instantanément la possibilité d’y aller.

« C’est le meilleur pays du monde.« 

L’amour de la plupart des Australiens de voir le reste du monde n’a d’égal que leur amour de pouvoir retourner dans leur pays d’origine. Les voyages sont excellents, mais il est plutôt rare d’entendre un Australien affirmer qu’un pays en particulier est meilleur que l’Australie.

« Est-ce qu’ils acceptent les dollars australiens ici ?« 

Tellement d’Américains semblent convaincus qu’ils devraient — et peuvent — pouvoir payer pour tout ce qui se trouve à l’étranger dans leur propre monnaie. « Puis-je payer avec des dollars américains ? » – « Mmh, vous êtes en République Tchèque. Alors non. » Les Australiens, cependant, ne présument jamais que les gens accepteront leur monnaie étrangement colorée.

« Tout est si loin l’un de l’autre.« 

Tant d’Européens arrivent en Australie et sont stupéfaits des distances qu’ils doivent parcourir pour se rendre d’un endroit à l’autre, étonnés de pouvoir conduire pendant six heures sans voir une autre voiture, sans parler de quelque chose qui ressemble à la civilisation. Les Australiens ont souvent la réaction opposée lorsqu’ils quittent leur pays : tout est si proche dans les autres territoires !

« Êtes-vous d’Australie ou de Nouvelle-Zélande ?« 

Une question commune de toute personne qui ne vient ni d’Australie ni de Nouvelle-Zélande. Elle ne se pose jamais, lorsqu’on est australien.

« Quel est le pourcentage de pourboires ?« 

Les Australiens ne sont pas des professionnels en ce qui concerne le taux des pourboires. Cela ne fait pas partie de leur culture et de leur psyché. Cela ressemble à une arnaque. Bien sûr, ils le feront en Amérique du Nord, en Europe, mais cela ne leur plaira certainement pas. Et dès qu’ils rentreront à la maison, il reviendront à leur réglementation.

Et selon vous, quelles sont les choses que vous n’entendrez jamais entendre par les voyageurs australiens ?

Source : Traveller.com


N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletter

Des idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude dans l’article ? Contactez-nous à l’adresse redaction@lecourrieraustralien.com

Comments
Share With: