fbpx
Copyright LE COURRIER AUSTRALIEN 2016
HomeACTULes articles les plus étranges interceptés par la police des frontières australienne

Les articles les plus étranges interceptés par la police des frontières australienne

franckprovost

Des milliers d’articles interdits, notamment des écureuils et des poupées sexuelles ressemblant à des enfants, ont été interceptés en Australie ces dernières années. Chaque année, les agents australiens de la biosécurité interceptent divers articles dans les aéroports et les ports maritimes.

Il y a deux semaines, les forces de police australiennes ont intercepté un homme qui aurait tenté d’introduire clandestinement deux écureuils dans le pays. Il y a à peine un mois, le basketteur américain Lamar Patterson a amené son bulldog français Kobe en Australie dans son bagage à main.

Après les deux incidents, voici un historique des interceptions de biosécurité les plus étranges à la frontière australienne.

2018 : Des agents de biosécurité de l’aéroport de Sydney ont confisqué un fœtus de chèvre.

2017 : Un Australien a été accusé d’avoir tenté de faire passer en contrebande des lézards indigènes en Suède. Il a également tenté d’introduire dans le pays des colis contenant des tortues, des poissons-serpents, des caméléons et des raies. Un homme a également tenté d’introduire à Sydney des poissons de combat, des escargots vivants et des crevettes en provenance du Vietnam.
Les agents ont saisi 5,5 kg de bouse de vache en transit à l’aéroport de Brisbane.

2014 : Des douaniers ont saisi 4 kg de viande de grenouille congelée à l’aéroport international de Melbourne, emmenés par un homme du Vietnam. Un homme a tenté d’amener à Sydney un demi-cochon de lait dans ses bagages d’avion.

2012 : Un nid d’oiseau complet destiné à la soupe, des pieds de cochon et des gésiers, ainsi qu’une chenille à croissance fongique ont été saisis auprès de touristes chinois arrivant à Cairns pour y célébrer le nouvel an chinois.

2009 : Un homme provenance du Moyen-Orient avait des animaux vivants dans les jambes de son pantalon et une aubergine dans le devant de son caleçon en arrivant à Melbourne.

2004 : Les responsables de l’aéroport de Sydney ont saisi un tatou de taxidermie déguisé en cow-boy qu’un homme a tenté d’amener des États-Unis.

Source : SBS News

——————————————

N’oubliez pas de suivre Le Courrier Australien sur Facebook et Instagram, et de vous abonner gratuitement à notre newsletterDes idées, des commentaires ? Une coquille ou une inexactitude ? Contactez-nous à redaction@lecourrieraustralien.com.

Comments
nc
Share With: